Le cercle des poètes disparus

Literature Learn Book Pages Text Book Read

 » Le cercle des poètes disparus  »  ( un petit hommage)

( suite et fin du « Mystère du grenier » ) .

Auparavant …
Six vis plus tard donc, le panneau céda.
Un vent froid s’engouffra violemment dans les toilettes.
Leur glaça l’échine, à tout point de vue !
Surtout lorsqu’ ils découvrirent ce qui se cachait dans la pénombre de ce lugubre grenier …. Stupeur générale …

Baignée par une lumière blafarde provenant d’ un vasistas percé dans la toiture, un bureau disposé juste en dessous !
Et à l’opposé sur la gauche, un lit !!!

Impossible de voir, ou même espérer deviner le fond de cette pièce.
Comment ces meubles avaient atterri là, bien plus larges que l’ ouverture par laquelle ils étaient censés être passés?
Qui avait vécu ici ?

war-469503_640 (1)  Y avait t-on caché des personnes, des résistants, des fugitifs ?
… La nuit venue… les couloirs vidés, l’on ravitaillait discrètement par la petite trappe ces gens, en denrées et boissons . En tendant l’oreille l’on aurait pu presque entendre leurs chuchotements dans l’obscurité, et l’ émission écoutée en sourdine sur un poste à lampe TSF : Radio Londres … « les Français parlent aux Français» …

Non ! Pas logique, pensa Max .

Cette cité scolaire a eu en effet une histoire tragique en rapport avec la seconde guerre mondiale, mais la bâtisse elle, est bien plus récente . Elle date environ des années 1950 !

Hum ! A la réflexion, cet étage avait été pendant quelques années le dortoir de l’internat …

… Peut-être qu’ un groupe de jeunes s’y réunissait.
Oui, c’est cela ! Ils avaient fondé un cercle très privé.
Avaient prêté serment par le sang, et se retrouvaient tous les soirs à veiller très tard.
Se lisant à tour de rôle les poèmes et romans des plus célèbres écrivains .
«Le cercle des poètes disparus»  😉
L’endroit résonne encore de leur rires étouffés.
Le surveillant général toujours prêt à fondre sur sa proie, tournait, virait dans les couloirs, tout proche.

Calligraphy Antique Business Document Book   Ils devaient aussi sûrement composer eux mêmes …

Fouillons donc ce bureau, ses tiroirs recèlent peut-être quelque chef d’oeuvre oublié, pensèrent en même temps nos trois pieds nickelés .
Ils enjambèrent à la queue leu leu le WC posé au milieu du passage, et passèrent l’ étrange trappe .
La laine de verre encore moelleuse, cocon grisé par la poussière du temps, s’enfonça alors sous leurs pas .
Ils progressaient dans ce clair obscur.

En fin de compte le « bureau » était une table de couturière,
le « lit » dépourvu de matelas, juste un sommier en mauvais état.
Ni livre, ni essai, aucune trace de vie passée !

Lit             Bureau

En fait, la table était le vestige d’ une section qui avait existé à l’ étage inférieur et dans laquelle les jeunes filles apprenaient à coudre , repasser et cuisiner . Le lit lui, de la même époque faisait parti du dortoir de l’ étage. Puis vint la première rénovation qui réorganisa ce bâtiment en pôle scientifique et technique, dans les années 1970.

Les combles étaient une ancienne réserve dans laquelle l’on avait stocké ces meubles cassés en attendant de les évacuer pour les jeter.

Mais oubliés là, les travaux effectués, une trappe posée à la place de la large porte qui avait permis de y les déposer, rajoutait encore au mystère .

sherlock-holmes-147255_640 « Elémentaire mon cher Watson !» .

Oui, le mystère réveille en nous nôtre âme d’enfant .

Un vieux grenier sombre et inquiétant, de l’ illogique .

Assez pour attiser et ranimer des émotions d’antan, mélange d’appréhension, de peur et de curiosité fébrile .

Et tout à coup vous avez 7 ans, courageux explorateur… mais pas téméraire quand même !

Child Torn Box Girl Eye Hiding Young Boy Hole

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photos de la page : Photo 1, Photo 2Photo 3, Photo 4, Photo 5

Le mystère du grenier

CWooden Beams Hay Loft Dachgibel Wood Lattice Attic

Le mystère du grenier.

Ce matin là, Max reçu la visite de Fredo et Manu, deux factotums.
Ils étaient venus le voir pour savoir s’ il connaissait la manière d’accéder aux combles, situés juste au dessus de la 116 , une salle de cours .

En rapport avec la rénovation de cet établissement scolaire, une nuée de spécialistes se rendaient au chevet du vieillard pour l’ ausculter.
Il leur fallait donc pouvoir accéder à cet obscur recoin .
Y pratiquer quelque prélèvement pour analyse ou tout autre investigation.
Et ce afin de pouvoir opérer le malade de la meilleure manière qui soit .
Lui donner une chance de rallonger son espérance de vie !

Bref, Max se souvint d’ une précieuse information que ce vénérable collègue, avant de partir en retraite, lui confia : « A l’ étage du dessus, il y a une porte secrète dans le mur… et derrière tu trouveras … » . Soudain, le bruit de la stridente sonnerie retentit !
Il détourna un instant le regard, attiré par un grondement sourd.
Les élèves criaient, se bousculaient, dévalaient les escaliers.
Une véritable crue ! Vaison- la- romaine ! La récréation venait de sonner !
Max se retourna, s’ apprêta à demander plus de détails à … mince plus personne !

Voyage Explore Journey Travel Traveller Travelling  Voilà donc nos trois courageux explorateurs, Fredo, Max et Manu, partis à l’ aventure.
Effectivement à l’ étage, il y avait bien « une ouverture » dans le mur .
Juste au dessus de ces toilettes ! Pour le moins étonnant, non ?
Une trappe de visite tout au plus. Bien loin de la porte promise !

Trappe
Etait-ce là l’accès indiqué ?
Que faire, maintenant ?
Retourner à l’ atelier à l’autre bout de la cour pour chercher la visseuse ?
Ou faire avec les moyens du bord : arriver à dégoter à l’ étage inférieur un vieux tournevis au fin fond de l’établi de cette salle de technologie, la 116 .
Explorateurs dans l’âme certes, mais jusqu’ à un certain point !
Dehors il pleuvait … et il faisait froid !
Allez, une poignée de vis à desserrer « à l’ ancienne » c’était pas le bout du monde.
L’ atelier lui, oui !

Ouverte  Six vis plus tard donc, le panneau céda.
Un vent froid s’engouffra violemment dans les toilettes.
Leur glaça l’échine, à tout point de vue !
Surtout lorsqu’ ils découvrirent ce qui se cachait dans la pénombre de ce lugubre grenier …. Stupeur générale …

maxpixel.freegreatpicture    La suite ICI

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photos de la page : Photo 1, Photo 2, Photo 3

Vilains garnements

nuclear-threat-2721836_640

Cet été, je voyageais en Utopie.

Mais au même moment, dans cette dimension qu’ est la Dystopie qui lui est parallèle et opposée…

 

Vilains garnements !

Déjà tout petit tu l’étais,
Ce despote qui régnait,

Sur ces parents distants qui,
Te disaient toujours oui.

Sur ces employés de maison,
Qui ne te répondaient jamais non.

Enfant sadique et capricieux,
Tu torturais fourmis et bêtes à bon dieu.

Tu y prenais déjà ce malin plaisir,
Plus tard tu fis de tes opposants des martyrs.

Toi le tyran mégalo, le dictateur,
Qui aimait à toujours faire peur,

Autrefois avec des pétards.
Et devenu tout-puissant,

Tu terrorises le monde entier,
Bombes nucléaires, et «essais».

————————————————-

A l’autre bout de cette Terre, Gaïa,
Un autre destin simultanément se réalisa.

Tu étais déjà enfant, colérique,
Imbu de toi même, fier et tyrannique.

Traitant les gens de maison,
Comme de simples pions.

Tes choses, les rejeter, les humilier,
Tes jouets, tu aimais déjà régner.

Tu adorais déjà dire: « vous êtes virés !»
Pour affirmer, suprême extase, ta supériorité.

La puissance de l’argent ne t’as pas suffit
Il te fallait le pouvoir, réussir des élections.

Parvenu enfin au sommet,
De la gloire et de la célebrité

Perversité narcissique couronnée,
Tu terrorises aussi le monde entier.

Avatar articles

Glomérule Néphron.

atomic-bomb-67530_640

Pauvre peuple de Dystopie.
Univers où le Mal a pris le pouvoir et règne en Maître…

Photos de la page :  Photo 1, Photo 2 .

Lessivé

Etre lessivé-413688_640.jpg

Est-ce le changement de saison, les variations de températures, une surcharge de travail ?

Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis lessivé !

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Pipi, les dents et au lit ! VDM  😦

Photo de la page ICI

Le témoin

felix-dubois-robert-93143.jpg

Le témoin.

Tu étais heureux et fier pour mes parents lorsque tu appris que ma mère était enceinte.

Tu fus rempli d’ émotion lorsqu’ ils revinrent pour l’ accouchement.

Plus tard tu assistas au stress des vaccinations, à mes petits bobos, les maladies infantiles, mes rhumes, mes grippes …

Ton air réprobateur me remis dans le droit chemin, lorsque convoqué chez le directeur de ce collège, j’ attendais avec toi devant son bureau.

Tu partageas aussi avec moi mes réussites aux examens scolaires.

Présent, rassurant et maître de patience avant ce concours et cet entretien d’embauche.

Tu assistas réjoui, à mon mariage dans cette immense salle de la Mairie.

Puis un cycle se réenclencha avec mes enfants, naissance, docteur, école, et cetera.

Dans cette pénombre de ce petit couloir des urgences, tu entendis comme moi ce médecin au fort accent, m’ annoncer cette terrible nouvelle.
La phase terminale de cancer de ce parent …

Et je le sais maintenant. Quand viendra mon tour. Le grand voyage, le dernier !

Tu seras là encore ! Toi l’ ARBRE des maisons, le FICUS .
Celui qui peuple toutes les salles d’ attente.
Celles des maternités, médecins, écoles, administrations, mairies, urgences …

Silencieuse et discrète forêt magique éparpillée.

Sentinelles de l’ Humanité, vous serez pour nous tous toujours à nos côtés.
Dans l’ angoisse, nos joies, nos peines.

Il suffit juste de tourner un peu la tête pour vous remarquer …

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Sans L

Pearly Aura Female Sky Angel Guardian Angel

Pour clore cette anecdote Remington, et la parenthèse Georges Perec – oui, un type très personnel  😉  – qui démontra que l’ on peut facilement vivre sans « E » .

Voici un petit poème qui répond au fond et à la forme mais antinomiquement, à la question : pouvons nous vivre sans « L » ?

Sans L,

Peut-on vivre,
Uniquement survivre ?

Des années de vie à deux,
Nous ont soudés, épreuve du feu.

Toujours une profonde connivence,
Un premier jour où tout commence.

Tant de fois secoués, éprouvés ,
Sauvés par nos destins fusionnés.

Comment progresser, atteindre,
Extases, béatitude, sommets…

Sans L .

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

L’ affaire de la lettre 2ème version

letters-1390463_640

Un petit hommage avec ce bout de roman noir, rendu à Georges Perec. Ce géni qui créa un polar de 300 pages sans utiliser une seule fois la lettre « e » . Peut être l’ ancien propriétaire de cette Remington que j’ ai acheté dans un vide grenier, machine à écrire dont la lettre « e » disfonctionnait !

titre suggéré par Les Carnets Paresseux :

« il tapa un roman noir durant la nuit »

Putai.. Jo. Pourquoi t as voulu l’ avoir ?
L ‘ outil du Roman noir … l’ occasion du jour !
L’ individu qui la bradait : « P…r…c » , sais plus !
Un nom armoricain … Maudit soit- il !
J’ aurai du lui … Il va y avoir du sang !
Bon calmons nous !
Sois pro Jo, un bon flic!
Mûris !
Mais pas trop, sinon tu pourris !
Un ripou jamais !

Un roman noir, hum voyons…
Max misa tout son magot sur « un cinq »   😉 un bon bourrin qui aurait pu finir.
Mais la barraca l’ a fuit, ça fait un bail !
Voilà, plus un radis…

Il lui fallait un truc divin.
Un puissant souhait pour avoir plus de sous, sortir du black-out !
Au nom du papa,
du fiston,
du saint machin,
Ainsi soit il …

Non, il lui fallait surtout agir sans mollir !
Finir par avoir la solution à «la disparition » .
Un fou a commis un rapt !
Mais a commis un oubli aussi : un pli, un mot d’ amour !

Y a t- il fait un grigri  ? Hum, fou mais pas idiot !

 

A l’ issue de cet exercice au combien ardu, je n’envisage pas ma vie sans « e » ! Merci à Nuage 1962 et Clem Les narines des crayons qui par leur commentaire m’ ont mis sur la piste de Georges Perec que je ne connaissais pas. J’ ai commandé son livre «La disparition» , le polar écrit sans un seul «e» ! J’ ai hâte de le recevoir afin de découvrir tous les subterfuges utilisés pour cette prouesse littéraire.

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

 

L’ affaire de la lettre 1ère Version

letters-1890342_640

Où nous en étions restés : Cette Remington achetée sur ce marché aux puces et dont la lettre « e» disfonctionnait.
Peut- on écrire un bout de Roman noir lisible sans cette lettre. Les autres touches é et è fonctionnaient, elles .

Voici ce que cela aurait donné !

L’ ambianc-  moit-  -t   -nfumé-  d-  c-  tripot cland-stin m- fit  r-p-ns-r  l’  -spac-  d’un instant, à ma  d-rnièr-  affair-  qui m-  m-na au V-n-zu-la.
M^m-  chal-ur ! Mains moint-s, pi-ds «poit-s» …  -t  tout  l-  r-st-  dégoulinant  -t collant comm-   du papi-r tu- mouch-.
Put…Cinq h-ur-s du mat !
Ras la casqu-tt-  d-  c-tt-  parti-  d-  pok-r  int-rminabl-. Trop d’ alcool, plus l-s idé-s clair-s.
Vu m-s gains, ou plutôt m-s  p-rt-s,  j-  vais êtr-  -nfin  h-ur-ux en amour !
Un d-rni-r  tour. All z,  j-  pari-  ma montr- . Un-  br-loqu-  c-rt-s, mais qui brill-.
Pour c-s  pi-s  ça ira bi-n !
J-  l-ur  fait compr-ndr-  à mot couv-rts, qu-  j-  suis aussi armé.
Fidèl- à ma d-vis- : si tu v-ux quitt-r  l-  j-u  -n paix avant l-s  d-tt-s  alors prépar- la gu-rr-.
La dissuasion y a qu- ça d- vrai ! D-mand-z  aux Russ-s -t aux Ricains.
R-marqu-z  c’ -st aussi un p-u un-  gu-rr- froid-  dans son g-nr-, l-  pok-r.
M-  voilà  -nfin sorti d-  c-  traqu-nard.
-n  croisant c-  rat dans   c-tt-  ru-ll-,  j-  r-p-ns-  à  c-tt-  sal-té d’ affair- : la dispartion.
C-tt-  -nv-lopp-  trouvé-  vid-  sur l-  lieu  d-  l’ -nlèv-m-nt.
Où  -st donc passé-  la l-ttr-  qu’  -ll-  cont-nait ?  Signé-  très probabl-m-nt par le kidnapp-ur.
C’  -st quand m ^m-  pas un rat qui l’ a boulotté !

La version ci-dessus a un peu beaucoup des airs de « jeu du pendu » , vous ne trouvez pas ?

Le prochain texte sera moins long mais plus lisible, une recette à la Georges Perec garantie 100% sans «oeuf» et sans tiret !

Avatar articles

Glomérule  Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

La lettre E

Relic Antique Manual Old Typebars Typewriter

Auparavant …

Il y a « quelques années » je faisais l’ acquisition d’ une Remington modèle rétro, à un marché aux puces. Cette magnifique machine à écrire me coûta à l’ époque 150 Francs. Une anecdote pas toute jeune !

D’ une esthétique irréprochable, cet outil de prédilection de l’ écrivain de roman noir, recelait néanmoins un vice caché. Et pas des moindres !

Je m’ en rendis compte à sa première utilisation, n’ ayant malheureusement pu l’ essayer avant de l’ acheter !

Au début la capricieuse refusait parfois d’ écrir- la l-ttre «e» .
Le «é» et le «è» fonctionnai-nt très bi-n. Pas les m^m-s touches !
Puis le symptôme se fit persistant, -t  s- transforma  -n maladi- incurabl- !

Vous imagin-z un roman noir sans c-tt- fam-use l-ttr- «-» !
Sans dout- la plus utilisé- d- tout l’ alphab-t !

P-ut- ^tr- pourrais-j-  t-nt-r  l’ av-ntur- ?
Qu-lqu-s lign-s de roman noir sans «-»
A suivr- …

Glomérul- Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Le vide grenier

Former Vintage Remington Retro Typewriter

Le vide grenier.

Elle trônait entre ce service de table en porcelaine et cette collection de petites voitures de marque « Majorette » .

Son altesse attira mon attention par son jeu de miroir. Sa peinture noire vernie me renvoya un rayon de soleil qui littéralement me tapa dans l’ oeil .

Je fus subjugué par sa beauté et tomba aussitôt fou amoureux d’ elle.
Sa magnificence ne faisait pas son âge. Elle avait traversé le temps .
Une véritable « Highlander » !

Une Remington.
Oui, rien que ça ! Et en parfait état, du moins je le croyais …
Remington : sonnait comme celui d’ une arme de poing, du même nom .
Indispensable à l’ écrivain de roman noir .

Le problème des brocantes, c’est que l’ on ne peut que très rarement essayer ce que l’ on achète ! A moins que l’ exposant ait un groupe électrogène, vous ne pourrez essayer, par exemple, cette superbe radio à lampe.

Mais une machine à écrire sans papier aurait dû me mettre la puce à l’ oreille …
La suite bientôt …

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

L’ automne

autumn-2183489_640

Quelque chose à changé…

L’ herbe est encore bien verte par endroits, mais les grillons n’y chantent plus.

La nature semble comme s’essouffler, son rythme progressivement ralentir .

Elle s’est parée de teintes, du rouge profond au plus beau mordoré flamboyant.

Le frisquet soleil du petit matin disperse les dernières brumes de son pinceau de lumière, et vient déposer sur les crêtes ce jaune délavé.

La tiède lumière de la journée devenue pastelle, n’est plus que le lointain souvenir de celle de la gloire de l’été.

Le soir, les sommets engourdis par les premières fraîcheurs s’emmitouflent pour mieux se réchauffer dans leurs nuages d’ouate .

C’est l’ Automne dans ma vallée…

Photo de la page cliquez ICI

Amours

Sea Fantasy Mermaid Siren

Amours.

Par leur mélodieux chant attirés,
Par leurs sourires sensuels,
Promesses d’ extases sexuelles,
Mutuellement envoûtés.

Une fois de plus aveuglés,
Ils y croirons encore,
Ignorant toujours la mort,
De cet amour, programmée.

A espérer comme le tout premier,
De nouveau se jetteront sur ses écueils,
S’ y déchiquetteront jusqu’ au deuil,
Aventure mort-née déjà drossée.

Le temps finira par tout diluer,
La sirène ne sera plus,
Son Triton non plus,
Lente agonie de leur hymen brisé.

Disputes, jusqu’ à la haine…
Cette fois définitivement fini:
Partiront chacun de leur côté et puis,
Et puis à nouveau «Terre, terre, Capitaine»…

Amours, Spirales infernales,
Tourbillons d’ âmes entraînant,
L’ Autre irrésistiblement,
Vers le gouffre abyssal .

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

 

Opération fraternelle

stock-2463798_640

Lors de mon voyage en «Utopie» , je découvrais au Muséum une stèle en marbre de deux mètres de hauteur, gravée de lettres d’ or. Son texte fut écrit par un certain Martin Luther « Kang » pendant la période ou les différents clans Utopiens s’ entre-déchiraient.

Opération fraternelle.

C’ est en additionnant nos différences,
Que nous multiplierons nos chances,
De nous soustraire du règne du chiffre,
La racine du mal qui tente de nous diviser,
Tous ensembles redevenir nombre premier.

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Fable de la cigale et la fourmi revisitée

art-2593995_640

Fable de la cigale et la fourmi

(revisitée et mise à jour : MAJ KB07092017)

 

La cigale ayant fini sa tournée d’ été,
En bonne intermittente du spectacle fit,

Comme chaque année, obligé,
Une demande d’aide à la fourmi ,

Comme d’ habitude qui lui fut refusée,
Sous prétexte qu’elle avait cas chanter l’ hiver aussi !

La cigale en eut marre d’ autant galérer :
« Un peu de solidarité, faudrait inventer le RMI !

( RMI : Revenu Minimum pour Insectes )

La fourmi se dit être mon amie mais,
Elle ne me donne jamais rien aussi !

Il faut que je trouve un système D,
Que ce soit elle qui me paie, toute ma vie !

Je crois que j’ai une bonne idée…
Riras bien qui riras… tu vas voir l’ amie !

Cet hiver décidé, je me fais une tournée,
Et puis si je me les gèle, les ailes, tant pis !

Ensuite, je met tout le blé récolté de côté,
Et c’est moi qui lui prêterai à la fourmi.

En plus malin oui, il y aura à bloc d’ intêrets,
Pour rembourser, elle aura pas assez d’ une vie ! »

L’ idée du crédit révolving à 20% était née,
La finance et l’esclavage moderne aussi .

Moralité :

Qui aurait cru… sacrée cigale
Hein quoi, la morale ?
Y en a pas ! Rien à faire !
On mélange pas l’ affect avec les affaires !

Un peu de musique ? -La cicrane et la froumi – Pit et Rik-

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

 

Courses de rentrée

coins-1015125_640

Courses de rentrée.

Ca y est, enfin on a la liste.
« Allez, ne sois pas triste .
Tu devais bien reprendre un jour,
Les vacances ne durent pas toujours ! »

Quoi de plus stressant que cet instant ?
Aux parents, de donner envie à leur(s) enfant(s),

De retourner à l’ école apprendre.
Et aux courses de rentrée ne pas tout prendre !

«Tu pourras choisir une jolie trousse,
Ah ! Tu veux le nouveau Larousse?»

Ok, ok il remplacera l’ ancien, va pour le dico,
Mais stop, on achète plus que ce qu’ il te faut !

«- Papaaa !ce stylo est rigolo, pratique et bien fait,
– Je sais, oui, ils en parlaient hier encore à la télé …»

Mais il ne nous faut pas dépasser,
Notre pauvre budget de rentrée !

«Non le stylo gadget oublie, trop cher, efface…
En échange… prend ce classeur en promo trop classe ! »

Dur de déjouer tous les pièges, à nos enfants tendus,
Par cette société de consommation, lutte d’avance perdue !

Alors bonne chance et courage à vous,
Maintenant du passé pour nous !

Fini les calculs, marchandages, mensonges…
Terminé, quelle délivrance quand j’ y songe.

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Pour la Photo cliquez ICI

La rentrée des classes

schoolboy-2340801_640.jpg

La rentrée des classes.

Nous y voilà, les vacances sont finies,
Leurs amours passagères aussi.

Adieu premiers flirts sur la plage,
Premiers émois d’ enfants sages.

Des coeurs battaient la chamade,
Raconteront à leurs camarades,

Quel fantastique été ils ont vécu,
Que le «Grand Amour» ils ont perdu,

Séparés par une vie cruelle,
Cette rentrée des classes annuelle !

Elle en aura crée du malheur,
En aura brisée des bonheurs !

…Tiens, pourquoi cette fille deux rangs devant, lui sourit ?
Pendant ce cours d’ Histoire, waoh, elle est drôlement jolie …

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie suite et fin

Précédemment : A lire avant si vous voulez
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1
Voyage en Utopie: le passage PART 2
Incident survenu
Arrivée en Utopie
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 1
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 2
Voyage en Utopie. Le Muséum Part 1
Voyage en Utopie Le Muséum Part 2

Milwaukee Art Museum Museum Of Fine Arts Milwaukee

Voyage en Utopie suite et fin.

Un petit fond musical à écouter ? Dave Brubeck – Take Five

Précédemment, je posais au Muséum d’ Utopie la brûlante question de l’ énergie à notre guide .

Elle me répondit :

« afin que la consommation énergétique ne génère aucune pollution, chaque maison capte de l’ énergie naturelle (solaire, éolienne, géothermique, hydraulique…) la convertit en électricité et injecte le surplus dans un grand réseau qui alimente toute la planète.

En ce qui concerne tous les moyens de transports, ils fonctionnent aussi à l’ électricité.
L’ habitat est fait essentiellement en bois, dérivés et matériaux minéraux naturels. Pour le reste, par exemple : les industries de métallurgie , tous les impacts sont maîtrisés et compensés.

– Mais où vivent les Utopiens, je n’en ai pas trop croisé ?

– Les habitants d’ Utopie vivent dans des vastes zones bien spécifiques et délimitées.
Le reste de notre planète est appelé « sanctuaire » . Une grande réserve naturelle, visitée par quelques touristes comme vous et étudiée par les scientifiques des civilisations avancées de tout l’ Univers.»

De retour à mon bungalow bioclimatique, je me mis à cogiter sur «Utopie» .

Pourquoi les Utopiens nous permettent ils de visiter leur monde ? Pour nous montrer la voie à suivre ?

« G.A.I.A. »  ( Gestion Automatique par  Intelligence Artificielle) contrôle, gère, régule, restreint la liberté pour le bien de tous . Une dictature du bonheur en quelque sorte ?

Mais d’ un autre côté il y a notre jungle.
Celle que nous vivons au quotidien.
Où ne comptent que les intérêts des plus forts, qui font leur loi .
Il y a la Terre que nous dévastons.
Ses ressources que nous épuisons.
Toutes ces limites que nous avons déjà dépassées…

maxpixel.freegreatpicture.com-Twin-Towers-Building-Kong-Kuala-City-Architecture-2503435.jpg

Quoi, qu’ est- ce c’est ? Hein, où suis-je ? Une sonnerie, une sirène ?
Une évacuation d’ urgence, un astéroïde fonce sur Utopie ?
Je bondis sur mon lit et manque en me retournant d’ éclater cette saleté de radio-réveil !
Oh non ! Retour à la réalité …
A défaut d’ avoir eu les moyens de partir cet été, j’ ai fait ce stupide rêve !
Vous emmener dans un monde parfait ! Utopique !
Retour sur Terre .
Allez faut que je me lève !
Reprise du boulot!
Pour nombre de personnes aujourd’hui !
Et la rentrée scolaire pour nos enfants !

Apprentice School Boy Drawing Hairstyle View

Et si je faisais un spécial rentrée des classes … Deux petits textes et une fable …

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photos de la page cliquez ICI : MuséumMégapole, écolier

 

 

 

 

 

Voyage en Utopie Le Muséum Part 2

Précédemment : A lire avant si vous voulez
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1
Voyage en Utopie: le passage PART 2
Incident survenu
Arrivée en Utopie
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 1
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 2
Voyage en Utopie. Le Muséum Part 1

Voyage en Utopie Le Muséum Part 2

Geotank Dns Sci Fi Forward Woman Science Fiction

Un petit fond musical à écouter?
Richard Wagner La entrada de los dioses al Valhalla (Alien Covenant)

Toujours au Musée d’ Utopie.
La visite continue et notre groupe s’ avance dans une salle qui contient de grands tubes remplis d’ un liquide et de … corps flottants à l’ intérieur !

Je ravale ma salive, mon estomac se noue. L’ angoisse !

La guide, en voyant nos visages se décomposer ne tarde pas à nous expliquer ce mystère:

« Rassurez vous, dit-elle, ce ne sont que des mannequins qui sont là pour reconstituer fidèlement une page de l’ Histoire de la période décadende d’ Utopie.

C’était avant que la Pensée artificielle dénommée : « Gaia» ( Gestion Automatique par  Intelligence Artificielle) ne prenne le contrôle sans conflit et gère toute notre Civilisation.

A cette époque, les Utopiens pour essayer de réguler les naissances s’ amusèrent à jouer aux apprentis sorciers.
Dans ces grands tubes d’ incubation, ils fabriquèrent des êtres vivants stériles et censément « génétiquement parfaits» .
Ces personnes naissaient avec un corps d’ adulte.
Ils n’ avaient donc jamais vécu de phase de croissance, d’ apprentissage, ou de sociabilisation.
Pas de jeu, d’éducation et surtout n’avaient pas connu une enfance bercée d’ amour et d’ affection.
Des enveloppes charnelles en très bonne santé physique certes, mais vides de toute humanité.  Ingérables, stupides, et parfois violentes!

L’ ingénierie génétique fut la dernière folie de cette course technologique à laquelle se livraient les différents clans d’ Utopie.

Actuellement des nano-implants sous cutanées gèrent contraception et bonne santé de nos citoyens .

Après toutes ces précisions, quelqu’un a t’ il des questions à me poser ?

– Oui, moi ! Je me présente Glomérule, Terrien de base.
Ma question n’ a rien à voir avec le sujet concernant l’ endiguement de la surpopulation sur Utopie, mais comment faites vous pour l’ énergie et ses problèmes de pollution ?»

La suite demain …

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Dico des orpherimes du nouveau

Collaboration Dictionary Book Collaborator Words

 

Un grand MERCI

  • à tous pour cette belle coopération, qui peut aussi au gré de l’ inspiration perdurer. A quand l’ encyclopédie ?
  •  plus particulièrement à Carnets Paresseux pour cette belle synthèse de ce Dico illustré des orpherimes qui prend vie .
  • pour votre généreux geste pour ces rimes orphelines, qui désormais grâce à vous ne le sont plus.

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

 

 

Voyage en Utopie Le Muséum Part 1

A lire avant si vous voulez :
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1
Voyage en Utopie: le passage PART 2
Incident survenu
Arrivée en Utopie
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 1
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 2

Voyage en Utopie : Le Muséum.

Museum Of Fine Arts Milwaukee Milwaukee Art Museum

Musique à écouter de préférence en fond musical – J.S. Bach Harpsichord Concertos BWV 1052,1053,1044, Richard Egarr

Le Muséum.

Une page d’ Histoire.

Nous sommes arrivés au Muséum d’ Utopie.

Belle architecture.

La guide nous précède.

Blabla habituel de présentation du lieu, que personne n’écoute trop occupé à lever la tête et observer les voûtes grandioses du bâtiment. On se sent tout petit ici dans cette cathédrale mémoire. Véritable lieu de recueillement ou semble reposer pour l’ éternité toute l’ Histoire du savoir Utopien.

Les salles se succèdent et nous en apprenons toujours plus sur ce noble peuple, ses déconvenues, ses succès.
Comment ils ont survécu au grand cataclysme préhistorique de 2030 cadran 1, qui ébranla toute la planète.
Et comment devenus des Dieux en donnant vie à une nouvelle espèce, ils ont paradoxalement retrouvés leur place d’ Adam et Eve au paradis.

C’est ainsi que cela s’ est passé…

Il y a quelques siècles, ils étaient en perdition. Crises économiques successives, surpopulation, pollution, guérillas, destruction de leur milieu naturel, plus de morale, plus d’ humanité Utopienne. L’ égoïsme et la cupidité n’avaient d’ égal que la corruption qu’ ils engendraient.

Une course poursuite technologique destructrice et sans fin se déroulait.

Si ce n’ était pas votre clan qui développait la recherche, inventait «La» nouvelle arme, c’était un autre qui le faisait, prenait l’ ascendant et vous dominait.

Ils créèrent quelque chose qui les dépassèrent très vite et aurait pu précipiter leur anéantissement.

Une machine douée de réflexion mais heureusement pour eux et pour leur salut, de sensibilité.

Une intelligence incroyable qui très rapidement devint autonome.

Son quotient intellectuel passa de 110 à 420 le premier jour, puis ne cessa de croître depuis.
Elle se mit en relation avec toute l’ électronique et appareils de calcul d’ Utopie.

Inventa une nouvelle langue, indéchiffrable pour les Utopiens, pour communiquer avec les siens et développer une synergie .

Un nouveau Monde était né.

Les Utopiens plein de gratitude, vouent encore un véritable culte à l inventeur qui prit le temps de programmer soigneusement cette conscience.

En effet, il établit quatre règles simples indéfectibles:

¤ Aimer et respecter toute forme de vie.
¤ Conserver les équilibres, espèces et milieux.
¤ Explorer l’ Univers, créer une Métabase de connaissances, accessible à tous.
¤ Exporter la culture et la civilisation Utopienne dans le respect des trois autres règles.

J’ ai pu voyager à travers l’espace/temps depuis la Terre en une seconde, grâce à toutes les découvertes faites par cette pensée. Etre crée, devenu dieu créateur à son Tour.

Je pénètre dans une salle remplie de grands tubes ou semble flotter des organismes, comme autrefois l’ on pouvait en conserver en «collection» dans les laboratoires…

La suite demain… l’ avant dernier chapitre.

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 2

A lire avant si vous voulez :
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1
Voyage en Utopie: le passage PART 2
Incident survenu
Arrivée en Utopie
Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 1

Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 2

Nature Dahlia Dahlia Plant Bloom Flower Blossom

Une petite musique en fond sonore ? John Murphy – Sunshine (Adagio In D Minor) –

Ce truc vert que je vis bouger par la fenêtre de notre navette n’était autre … qu’ un gros lézard. Pas d’ Alien en vu !

L’excursion sur Utopie continue…

Les Utopiens furent confrontés aux mêmes problèmes que nous, Humains.
Leur civilisation basée sur le principe du développement et de l’expansion se heurta très vite aux limites de leur monde.

Et oui, une planète, même si elle est immense, est un monde aux limites finies.
Ne jamais l’ oublier !
Certes, elle peut posséder des ressources renouvelables, mais en combien de temps et jusqu’à quel point ?

Deux choix s’offrent alors aux populations .

1- Mener une politique de croissance exponentielle : démographique, économique, géographique et finir par vivre à crédit sur le dos du biotope. Consommer donc plus que ce que le renouvellement naturel peut produire et combler.
En résumé, saigner la planète jusqu’ à épuisement total et extinction de toutes ses espèces.

2- Ou comme dans un grand aquarium, gérer tous les paramètres.
Le temps que la technologie évolue plus, pour pouvoir coloniser par la suite, d’autres mondes inhabités . Avec pour ces derniers, les mêmes objectifs de préservation, bien évidemment.

🙂 Il faut donc à l’espèce dominante qui n’ a plus de prédateurs naturels pour réguler son nombre, maîtriser en amont sa reproduction, tout en gardant des valeurs humamistes . Surveiller et conserver l ‘ harmonie pour tous les autres êtres vivants .

🙂 Pratiquer une gestion des ressources finies et renouvelables, les optimiser.

🙂 Calculer les impacts environnementaux et de santé pour les compenser toujours :
Les annuler pour chaque invention, création, construction. Comment ?
En créant habilement d’autres cycles compatibles avec les écosystèmes existants .

🙂 Vérifier la viabilité économique de chaque projet avec logique et objectivité à toute épreuve.

🙂 Dans tous les cas: garder une grande moralité et deux objectifs :
– l’ intérêt de la planète, veiller à son homéostasie constante,
– le bien être de chaque habitant et espèce.

Les solutions exposées ci-dessus ne sont pas issues de mon programme électoral.

Mais celles les plus logiques adoptées par le peuple d’ Utopie.

Cela vous étonne ?

Comment ont-ils fait ?

Vous en saurez plus demain …

Avatar articles

Glomérule Néphron

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie. Magic Bus Tour Part 1

A lire avant si vous voulez 😉
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1
Voyage en Utopie: le passage PART 2
Incident survenu
Arrivée en Utopie

Voyage en Utopie. Magic Tour Bus Part 1

champ de fleur

Musique à écouter en fond sonore de préférence – The Who- Magic Bus-

Il nous faut, les autres passagers et moi même traverser ce champ de fleurs pour atteindre la navette psychédélique qui doit nous emmener découvrir ce nouveau monde qu’est l’ Utopie. Vous pourrez apprécier au passage ces belles plantes …

Double-decker Bus Transportation Bus Colorful  Superbe navette magic bus ! Je ne regrette pas d’ avoir choisi l’option «vintage» pour cette excursion.

Visage de femme  Notre guide, ce visage de femme flottant toujours dans les airs, ferme la marche. Et c’est maintenant au tour de notre bus impérial de décoller.

Nous voilà partis.

Au programme : lieux remarquables et leur histoire.

Cette planète baignée par un vaste océan, ne possède qu’ un seul continent .

Il a été découpé en plusieurs secteurs qui auraient pu finir tristement comme une de nos célèbres îles.

Statues moï  Isla de Pascua, dont l’ essentiel des ressources a été consommé par ses peuples primitifs Haumaka et Pascuans pour ériger des centaines de statues moï, destinées au culte de leurs ancêtres .

Nous pourrions si nous continuons, en faire de même avec notre «Terre entière» …

En érigeant toujours plus de buildings, de villes dédiés au culte du pouvoir de notre «Dieu Argent», piétinant tout sur notre passage, ne laissant derrière nous que désolation et vestiges.

Comment sur Utopie a t-on pu éluder le pire ?

A savoir, éviter l’auto-destruction d’une civilisation (qui fut comme la nôtre à un moment de son passé) bien plus avancée sur le plan technologique, que sur celui de ses valeurs morales et philosophiques ?

La suite demain.  Il y a un truc vert bizarre qui bouge là-bas !

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Vous admirerez en grand format toutes ces belles photographies associées à ce périple en cliquant sur: Photo Champ de fleurs, Photo Magic Bus, Photo visage de femme, Photo statues moï .

Arrivée en Utopie

tree-110735_640

Arrivée en Utopie.

Musique à écouter de préférence en fond sonore

Le claquement des deux énormes verrous se fait à nouveau entendre. La porte massive libérée, s’ouvre lentement dans un relâchement de piston et de vapeur…
parfumée à la fraise !

J’ en crois à peine mes yeux. Plus de couloir ni de structure d’embarquement.
Un paysage idylique s’offre à nous, légère lumière orangée, caresse d’ une douce et tiède brise .

Je m’ avance avec les autres passagers eux aussi ébahis par ce spectacle.

face-2252627_640  Ce visage de femme nous accueille flottant dans les airs. Elle s’ adresse directement à nos consciences. Nous « souhaite la bienvenue » .

Ah quand même ! Dans l’enquête satisfaction j’aurai deux, trois trucs à dire concernant le manque d’ humanité de cette compagnie. Pas d’ hôtesse, ni annonce de départ et d’ arrivée !

Elle nous fait savoir que « nous sommes dans le sanctuaire » .

«Et que tout est maintenant sauvegardé et en sécurité» . Elle entame un cours d’ Histoire Géo qui s’ impose ! Et oui, où sommes nous ? A quelle époque ?

«C’est en fait une Terre comme la nôtre» , enfin presque. Pas le fief de l’ Homo sapiens en tous cas. Vu personne, en dehors des passagers !

La végétation, la densité de l’air, la température, pression et pesanteur sont rigoureusement identiques à notre biotope terrien. Aucune sensation différente de celle que l’on pourrait ressentir chez nous.

«Nous avons, lors de ce voyage été projetés à un quadrillions de kilomètres . Sur une planète qui pourrait être une probabilité de notre propre devenir dans un demi millénaire» .

Intéressant ! Quel futur l’ Humanité pourrait-elle vivre ?

« Allez Glomérule … Raconte, raconte tous les miracles qu’il y a eu ici aussi »

 Oui, oui la suite demain…

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Participation au thème de l’ agenda ironique d’ Août 2017 chez Laurence Délis

A lire aussi :
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1
Voyage en Utopie: le passage PART 2
Incident survenu

Photos de la page: Photo 1 : Paysage, Photo 2 : Visage femme

 

Incident survenu

robot-507811_640

Voyage en Utopie.  Incident survenu.

Des perturbations spacio-temporelles momentanées suite à la fusion en cours de deux trous noirs, empêchent la retransmission de données depuis «Utopie» par «Glomérule Néphron» .

Veuillez patienter afin que le traffic retrouve un flux normal.

Merci de votre compréhension.

Ceci est un message automatique envoyé par un robot merci de ne pas y répondre .

Pour patienter vous pouvez toujours lire ceci, les chapitres précèdents:

Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1 

Voyage en Utopie: le passage PART 2

Ou la suite : Arrivée en Utopie …

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie : Le passage PART 2

Précédents chapitres : 
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1

J’ écoute en fond musical «Fifth Element Diva song» – EVGENIA LAGUNA.

Astronautics Astronauts Spacecraft Cockpit Seats

La cabine du vaisseau aurait pu être comme ceci !

Mais il n’ en est rien !  😦

Voyage en Utopie : Le passage PART 2

Jour J, à l’ heure H du départ. Me voilà dans ce grand hall en partance pour « Utopie» . Extraordinaire destination.
Pas tous les jours que l’ on s’ y rend !

Une hôtesse «holographique» me fait signe d’avancer vers ce sombre couloir d’embarquement qui me semble au premier coup d’oeil, sans fin.

L’impression d’être ce petit caillou que l’ on jette dans ce gouffre sans limite visible, pour en estimer la profondeur .

Sombre, le terme est faible. Je trébuche et me rattrape à ce qui doit être une main courante.

Au bout, une grande salle oblongue aux murs capitonnés, baignée par une douce lumière rouge. Dans quel monde vais-je renaître de cette matrice ?

Les gens se regroupent instinctivement au centre. L’ instinct grégaire …
Poussé par la curiosité, je m’ écarte rapidement et frôle le mur de ma main.

Drôle de capiton. On dirait une sorte de gelée… un mucus organique. Beurk.
Je regagne vivement «le troupeau» .

Ni siège pour s’installer , ni poignée pour se tenir solidement debout ! Pourvu que nous ne soyons pas projetés contre cette chose visqueuse, bah !

Aucun hublot, aucune possibilité de savoir à quoi ressemble ce vaisseau, et si même c’en est un !

Le secret sera donc bien gardé. Moi qui suis féru de technologie… un peu déçu .

Une lourde porte se referme sur nous. Les claquements de deux gros verroux se font entendre.

Peut-être me suis-je trompé d’endroit. Et me voici en fait, dans le coffre fort de l’ aérop… comment nommer d’ ailleurs ce lieu ?

Tout à coup , une énorme déflagration retentit ébranlant toute la structure. Une bonne secousse semblable à celle d’un séisme. J’ en ai déjà vécu plusieurs et je dirais 4 sur l’ échelle de Richter.

Sommes nous déjà arrivés? Seulement partis ? Incident technique ?

La suite …

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

 

Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1

psychedelic-769467_640

Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1

Précédents chapitres: Voyage en Utopie Intro et Voyage en Utopie QRcode1

Le passage PART 1

Je me souviendrai toujours de mon premier vol.
La première fois où j’ai pris l’ avion !
Je ne sais pas si vous avez ressenti les mêmes sensations ?

Je me trouvais assis à la troisième place, côté droit en partant de la cabine des pilotes de ce Boeing 727 .
Si nous nous étions crashés, sûr que je me serais retrouvé l’ espace d’ un instant avec le co-pilote sur les genoux, avant de finir moi même sur ceux de la personne de derrière et au bout du compte, en mêlée générale au fond de l’ appareil …
Oui, je sais la réalité d’ une catastrophe aérienne est en fait beaucoup moins ludique.
Mais là je ne vais pas tarder à passer dans une autre dimension, alors bonjour le stress !

«Mais revenons à nos moutons» , comme disait si bien Saint-Exupéry, célébre aviateur et dessinateur d’ ovins … Ah mais non, cette expression n’est pas de lui !

Plus l’ heure du décollage approchait, plus mon estomac se nouait !
«Pourvu que je ne vomisse pas sur le passager d’ à côté ! Ce serait la honte de ma vie !»  Les réacteurs vrombirent, alors que je marmonnais en boucle cette phrase comme un mantra .
L’ aéronef se mit en branle. La piste était constituée d’ une succession de plaques de béton accolées les unes aux autres, avec un espace de dilatation entre chacunes .
Et chaque passage sur ce jointement résonnait par le train d’attérissage comme un coup de masse dans toute la structure de l’ appareil !

Son rythme s’accélérait régulièrement, proportionnellement à la vitesse que l’ avion prenait . Boum, boum, boum …Cela me paraissait sans fin . Mais quand l’avion va t-il décoller ? Comment est-il possible de rouler aussi vite ? Encore et toujours plus vite ! Inimaginable! Puissance inhumaine, démesurée, folle, dangereuse !
Et puis enfin, le nez de l’ appareil s’est brusquement redressé vers le zénith, et l’ arrière n’ a pas touché la piste ! Premier miracle ! Plaqué dans mon siège, encore tout impressionné et fébrile, submergé par trop d’émotion, je m’ obligeais à inspirer lentement et profondément.
Puis un peu plus tard, l’engin machiavélique repris une position horizontale .

Et le pilote annonça en plusieurs langues que nous volions à 36 000 pieds d’altitude ( 11 Kilomètres) et que la température extérieure atteignait les moins cinquante degrés ! Des prières que je croyais avoir oubliées me revinrent à l’ esprit.

A l’ atterissage sur cette piste invisible du ciel, de ce pauvre aéroport Mauritanien perdu au milieu des reliefs, j’ applaudissais vigoureusement avec les autres passagers.
Ouf ! Tous sains et saufs !
Quelle invention formidable que l’ avion, mais paradoxalement quelle folie !

Qu’ allait- il en être pour le voyage interdimentionnel ?

J’ écoute « Muse : Sing for absolution » .

La suite …

Glomérule Néphron.

Avatar articles

A lire aussi:
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1

Photo de la page cliquez ICI

 

Voyage en Utopie QRcode 1

wormhole-2514312_640.jpg

Imagine, a big massive black hole …

Chapitre précédent: Voyage en Utopie Intro

Voyage en Utopie QRcode 1*.

Le flip complet !
Je crois comprendre pourquoi, sans plus de précision donnée par l’ agence Alpha, ce judicieux conseil qui figurait en premier sur la liste des choses à prendre pour cette aventure, à savoir : amener un change pour le voyage …

Il nous faut, pour passer dans cette dimension contiguë à la nôtre, infléchir violemment l’ [espace/temps].
Distorsion qui aura pour effet de nous propulser dans cet autre [espace/ temps], tout aussi brutalement, en nous EN faisant gagner grandement.
Du temps ! Il faut suivre un peu, sinon on ne va pas y arriver…
Et là aussi vous connaissiez la Théorie*. Mais c’est pas une raison valable pour se dissiper! Bon sang ! 😉

Bref, pour parvenir à Utopie ou plus exactement à Utopie QRcode 1*, rentrent en jeu des forces propres à celles déployées lors de la création de notre Univers.
Qui dépassent donc l’ imagination et l’ entendement Humain .
Mais secrets de fabrication de l’ agence Alpha, m’ a t’ on dit !

La suite va arrraaacher, j’ écoute «Muse: Supremacy» en moment.

Chapitre suivant…

Avatar articles

Glomérule Néphron, qui fait durer le suspens ! Le bougre !

*Petit lexique: Utopie QRcode 1*: selon la théorie des multivers , il y a possibilité d’ Univers multiples . Chacun ayant une vibration moléculaire propre à lui : Théorie des cordes . C’est pourtant simple ! LoL !

Il y a donc autant d’ Utopie, cette contrée d’un autre [espace/temps] que de dimensions. Je visiterai donc en premier celle-ci : Utopie QRcode 1.
Il faut un début à tout !

*théorie avec un petit « t » !
Et non pas le nom de cette presqu’île dont je vous parlais auparavant : « La Théorie»,
dans l’ intro de ce voyage en Utopie.
Le premier article de ce carnet de voyage, à commencer par là de préférence…

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie – Intro

holiday-2490019_640

INTRO:

Les vacances.
Période propice pour découvrir d’autres horizons, modes de vie, languages nouveaux, autres cultures ou manières de penser.

C’est pourquoi je vous invite à partager avec moi mon …Voyage en Utopie.

Je ne sais, si vous avez déjà entendu parler de cette contrée : L’ Utopie ?
Oui vous connaissez ! Je ne suis pas le premier à aborder le sujet, ni le dernier !

Comme vous le savez déjà, donc – pas de moyen de faire preuve de fausseté avec moi –
elle est située précisément entre la presqu’ île de la Théorie, si chère à notre ami Pierre Desproges et un autre Etat (de la matière) ressemblant au nôtre à quelques atomes près mais qui font la différence. J’ai nommé: l’ Absurdie.

Comment se rendre en Utopie ? Evidemment pas avec l’ agence de voyage Lambda.
Très mauvaise réputation trop de fois confirmée !
Non, mais avec l’ agence Alpha.
Et plus exactement la formule aller/retour: « De l’ Alpha à l’ Oméga» ( all inclusive) .

Formule découverte que je recommande fortement d’ailleurs, aux voyageurs débutants .

Voilà pour l’ intro de ce petit carnet de voyage, une invitation au rêve… j’écoute en ce moment même «Evanescence» .

La suite interdimentionnelle ? Très bientôt …

Chapitre suivant

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Dico des orpherimes

school-1661730_640

DICO des ORPHERIMES. Dictionnaire des orpherimes.  Contribution de Glomérule.

Dico des rimes orphelines : baptisé « orpherimes »   par Carnets paresseux qui semble bien être en photo ci-dessus , d’ailleurs !

De la lecture en perspective … Mais article vite lu car rigolo, enfin j’espère … 😉

Pour comprendre de quoi il s’agit, un petit rappel :18 mots de la langue française ne riment avec aucun autre mot de cette même langue  (liste non exhaustive) : belge, bulbe, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre, verste…

On les apelle Rimes orphelines. Situation intolérable , non ?  Il faudrait donc créer d’autres mots afin qu’ils riment avec elles ou plutôt eux ! Vous trouverez  ci -dessous la signification de tous les nouveaux mots inventés* pour  cette  » poésie de comptoir »  Rimes orphelines le retour  . *Toujours dans l’esprit du poème 😉

PELGE (nom féminin) rime avec le mot Belge : Sorte de fruit ressemblant à une pêche. Classé dans les non-comestibles car son ingestion provoque de vives diarrhées et d’abominables vomissements. Il reste possible néanmoins de consommer son jus mélangé à de la Bière. Ce qui annihile son effet toxique*, et la parfume.
*Le fruit pas la bière !

ALBULBE (on dit de l’ albulbe) rime avec le mot Bulbe : Mélange du mot alcool et bulbe. Il signifie alcool de bulbe. En effet les premiers alcools concoctés par l’ HOGME le furent à partir de bulbes ou racines.

LEFTE ( nom propre, marque déposée en Utopie) rime avec le mot Clephte : Célèbre marque de bière Belge Utopienne. Son goût savoureux reste unique et inimitable . Elle se décline en plusieurs couleurs : Blonde, Brune, Rousse, Noire, Châtain et Auburn. Elle existe également en version aromatisée naturellement à la PELGE.

HOGME (nom masculin) rime avec le mot dogme : Terme très ancien (du néolithique), signifiant Homme. Ou par extension l’Autre.
Expressions: Eh l’ HOGME, approche… Tu me dois un coup à boire toi ! Ou : Boire comme un seul HOGME…

FOINFRE ( faire un foinfre) rime avec le mot goinfre : littéralement «en faire un foin» : Toute une histoire. C’est vrai quoi, on va pas en faire toute une histoire de ce mot !

TEURTRE (verbe teurtrer 3ème personne singulièrement) rime avec avec le mot meurtre : a le même sens que le mot ENTERTRE qui rime avec le mot tertre.

ENTERTRE ( verbe entertrer 3ème personne très singulière) Rime avec le mot tertre. Synonyme : TEURTRE.
Tuer quelqu’un ou quelqu’une et dissimuler son corps sous un tertre. ( Monticule de terre).
On a vu mieux pour planquer un corps ! A moins de l’ enterrer sous le tertre d’ un autre corps, déjà enterré dans un cimetière. Qui irait chercher à cet endroit ! Les chiens y sont formellement interdits, non ?

ONZTRE (adjectif numéral invariable cardinal comme le passereau (cardinal )
rime avec le mot monstre :
DIZ (dix) plus un. S’emploie au sens de « onztrième » pour indiquer un rang (de chopes englouties lors d’un petit apéro, par exemple).

TORZE ( verbe transitif) rime avec le mot quatorze : déformer quelque chose ou quelqu’un en tournant violemment, pliant, courbant, déformant, tout ou partie de cette chose ou de cet être.
Exemple : TORZE le cou à son HOGME encore ivre ! Toujours pour rester dans le thème des rimes orphelines le retour.

PLUSCLE ( adverbe) rime avec le mot muscle : contraction* réunissant les deux mots «plus» et « que» (contraction* musculaire très douloureuse) .
Exemple : Evidemment que je vaux PLUSCLE ce pauvre clephte !
Contraction* qui peut se traiter facilement par applications régulières de « SYNTROL »  sur la zone de l’égo, matin, midi et soir . Attention ne pas dépasser la dose prescrite sous peine de dévalorisation chronique ( complexe d’ infériorité).

TRUMBLE ( verbe trumbler 1ère pers trop singulière) rime avec le mot humble : être agité de petits mouvements par exemple quand quelqu’ un vous TORZE le cou avant de vous ENTERTRER .

HIMPLE (adjectif) rime avec le mot simple : l’ humilité vue et prononcée par un Alsacien.
Exemple : Connaissez-vous cette HIMPLE charade Alsacienne ?
Mon premier est un serpent.
Mon second se trouve sur les toits .
Et l’ on trouve mon tout dans les garages, utile après une vidange.
Réponse : Le python tuile  🙂 Le bidon d’ huile bien sûr !

CLARCLE (nom féminin) donnée souvent par du masculin. Rime avec le mot sarcle :
coup donné avec le plat de la main produisant ce son caractéristique : « CLARCLE »  !
Synonymes: tartine, baffle, calotte, mornifle, soufflet, taloche …
Exemple : J’vas t’ coller une grande CLARCLE dans ta gueule, vu qu’ jsuis encore bourré comme un clephte et que j’ai qu’ une envie de te TERTRE en te TORZANT espèce de … Bip, bip et re bip. Aïe, les méfaits de l’abus d’ ALBULBE de LEFTE à la PELGE ! Quelle tristesse ! C’est ça la vraie misère !

AUVRE ( verbe auvrir 1ère pers assez singulière) rime avec le mot pauvre :
littéralement « ouvre» prononcé par un mec, ou une gonzesse (égalité des sexes oblige) bourré(e), pris(e) par un spasme stomacal, le fameux hic, au moment de prononcer le mot.
Ce qu’il faut retenir : «Ouvre» avec le hic stomacal donne «auvre» .

RANVE (nom féminin) rime avec le mot sanve: habile dispositif de sécurité de «cramponnage» et/ou «d’ arrimage» inventé par un fêtard Romain invétéré. Il se brisait toujours quelque chose en remontant ce vertigineux escalionstre ( monstrueux escalier ?! ) pour terminer de cuver chez lui, à l’ étage . Il finit par déménager au rez de chaussée en face du thermopolium. Plus pratique quand même !

UNZE (pronom indéfinissable) rime avec le mot quinze : correspond au pronom «un» avec liaison incorporée.
Exemple: unze zeste de, unze soupçon de crème fraîche …
Très utilisé et pratique en cuisine. Pour faire la liaison justement, dans plusieurs sauces ou recettes.

ZERSTE (nom masculin – radical onomatopéique) rime avec le mot verste: Pourrait correspondre au mot «zeste» , mais avec de la crasse ( pardon des imperfections) sur cette écorce d’ agrume découpée en lamelles ou râpée, et qui sert à aromatiser des préparations.

Ou dans un autre sens (familier), cette petite pointe ou très petite quantité de, avec en plus ce petit quelque chose ( de la crasse, pardon des imperfections).

HULKCRE ( nom «propre» , même si il est de couleur verte). Le vert, c’est pas sale ! Faut arrêter avec ça maintenant ! rime avec sépulcre :
Célèbre personnage de « comhics »  qui se transforme en mégère verte de rage.
Dite «bobonne» pour les intimes, elle vous attend à la maison de pied ferme les soirs de fête, le rouleau de pâtisserie à la main. Plus d’ actualité, heureusement !

Un peu d’ Histoire:

La mégère verte : bebaptisée HULKCRE par Morvelle comhics en 1960 et des poussières (en Utopie), trouve ses origines en France au XIX ème siècle, où la misère sociale et son acolyte l’ alcoolisme faisaient rage. On y retourne actuellement, on dirait ?

Avatar articles

Glomérule Néphron, qui boit toujours avec modération! Juré !

Photo de la page cliquez ICI

A voir absolument également:

Ses contributeurs

Anne de Louvain-la-Neuve , Chachashire, La jument verte

Je vous laisse. Je dois faire mes bagages et partir instamment en Utopie. Je vous raconterai … A très bientôt pour les nouvelles aventures du sobre Glomérule. N’en doutez jamais !

 

 

 

 

 

 

Baby sitting blues

child-2411855_640

Baby sitting blues.

Je les regarde ces parents bâillants,
Visages blafards, zombifiés,
Endormis tard, trop tôt réveillés,
Par les pleurs de leurs jeunes enfants.

Cela me rappelle le temps,
Où j’étais comme eux épuisé,
Où j’avais souvent hâte de rentrer,
Me reposer de ces congés éreintants.

Pourquoi prendre des vacances,
En déplaçant son quotidien .
Espoir de se retrouver… en vain,
Rapprochement… perdu d’avance.

Parce qu’il faut « partir absolument» ,
Paraît-il «Comme tout le monde» ,
Oui, avec ses deux têtes blondes
Les priver de sieste, obligatoirement !

Le purgatoire de la routine que l’ on pense briser ,
N’ est rien à côté de l’enfer de Dante,
De ces tristes villégiatures exténuantes,
L’ on finit par se fâcher, parfois même se séparer …

Des solutions : des horaires adaptés,
Pour ces bambins surexcités ?
Papi et mémé pour une garde alternée,
Pour une dynamique de couple retrouvée ?

Bonnes vacances…

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Rimes orphelines le retour

Poésie de comptoir.

(Déjà navré pour ce manque de finesse. Hips)

Quelques rimes qui trinqueront et résonneront avec nos mots premiers, nos rimes orphelines abandonnées. Attention un «poème» à consommer avec modération comme tout alcool 😉

beer-2351051_640.jpg

J’ai encore bu trop de bière Belge.
Y en avait même à l’ abricot et à la pelge.

Y paraît que trop d’ albulbe,
Hips, d’ alcool vous ramolli le bulbe.

J’ai arrêté de compter les pintes de Lefte,
A la sixième, j’étais bourré comme un clephte !

Pourtant la pillave c’est pas mon dogme,
Mais avec la canicule, tout bu comme un seul hogme.

(Hips)

Picolé comme, psss pardon, un goinfre,
La matrone va en faire tout un foinfre.

Put–n il va y avoir meurtre
Elle va me tuer et me teurtre,

J’arrive plus à parler, et m’ entertre,
hips,et m’ enterrer sous le tertre.

Ehhh, j’ ai réussi à le dire,
Vous voyez, c’est pas si pire !

(hé, hé …)

Et pis j’ vais y dire que j’ suis pas un monstre,
Pffouu, que j en ai bu à peine qu’ onztre,

Psss, pardon! et pas quatorze !
P-tain onztre! elle va me torze,

Me tordre j’veux dire, elle a du muscle,
bien pluscle que moi, bien pluscle !

J vais rentrer, rester calme, humble,
Mais rien qu’ à y penser déjà j’ en trumble.

(Pfffou …)

Je vais m’ en prendre plein la tête, c’est simple,
Même si le barman Alsacien me dit : « reste himple »

Il y a dans l’ air du sarcle,
Des remontrances et des clarcles,

Hips, plein ma gueule, et des «mon pauvre» ,
Pauvre type, Pauvre c-n , faut pas que j’ l’ auvre,

Mieux, j’ vais m’ «faux-filet» 🙂 hips, manger un peu de chanve,
Pour l’ haleine, et monter me coucher en me tenant à la ranve,

(Chuuuut ! discret … p-tain !)

Merdum, j’ai fait tomber dans l ‘escalier mes quinze verstes,
Il m’ fallait juste un peu de discrétion, qu’ unze… zerste !

Elle arrive la patronne on dirait Hulkre,
Verte de rage, ce soir j’vais droit au sépulcre…

Glomérule Néphron (qui a su rester sobre pour écrire ce texte)  .

Avatar articles

Tout aussi glauque que mon premier texte en prose qui ne rimait à rien non plus !
Mais on dirait que l’ inspiration est revenue !

Si vous voulez connaître le sens de ces nouveaux mots rimeurs c’est par ici le Dico des orpherimes !

Photo de la page cliquez ICI Hipsss

L’ inspiration

hammock-1603881_640

L’ inspiration.

Je sens l’ inspiration me quitter,
J’ expire au plus chaud de l’ été !

La température idéale pour créer,
Entre dix neuf et vingt cinq degrés.

En deçà il faut s’ agiter,
Bouger pour se réchauffer.

Au-delà le corps se met en veille prolongée,
Comme le disque dur de l’ ordi qui s’est arrêté.

A défaut de ventiler, économie d’énergie obligée,
Se reposer, ou tous les neurones vont cramer.

Le choix est vite fait, au frais,
Je vais aller me coucher 😉

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Iceberg

iceberg-892518_640

Iceberg.

Nous sommes comme ces Icebergs…

Glace dérivant,
Sur cet océan,
90% de surface immergée.

Une richesse cachée,
Profondeur d’ âme préservée.

Tant de fois malmenée,
Déçue, tourmentée,
Par l’ autre torturée.

Par le pardon délivrée,
Par l’ écriture sublimée,
…Par l’Amour émerger….

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Echec et … pause

checkmate-1511866_640.jpg

Echec et mat pause.

La vie, cette école de patience,
Pour laquelle cent fois sur le métier …
A même de quoi déstabiliser,
Ceux qui ont le plus d’expérience.

Cet apprentissage par l’ erreur toujours,
Où la galère fait partie du mode opératoire,
Amènera les plus courageux au désespoir,
Déposons donc cet ouvrage devenu trop lourd !

Accordons nous cette pause bien meritée,
Après tout entreacte ne nuit pas à persévérance,
Sur le repos du guerrier prenons une petite avance,
Pour mieux repartir et enfin à nos fins arriver.

kermit-1899260_640.jpg

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photos de la page : photo 1, Photo 2

Des petits oiseaux

accident-2161956_640

Des petits oiseaux.

Nous sommes comme des petits oiseaux,
Alors que l’ on se croit tous Super-héros,

Invincibles, immortels,
Dotés de pouvoirs surnaturels.

Depuis notre plus tendre enfance,
Nous habite un sentiment de toute puissance,

La faute à ces films, aux vertigineuses cascades,
En voiture, chute libre, terribles dégringolades.

Même pas mal, ni décoiffé,
Juste le polo un peu froissé !

Tombé de dix mètres, blessé,
Pas grave, comme si de rien n’était !

La vérité, dans la vraie vie, un choc et adieu,
Cette onde de choc vous tue en moins de deux !

Sur cette route un inconscient j’ai croisé,
J’ai ressenti, par cette onde fatale traversé,

Qu’ un poil plus fort, net mon coeur, elle aurait arrêté,
Mes organes implosé, le sais, l’ai vécu, ai failli y rester.

Oui, nous sommes des Petits Oiseaux,
Super Fragiles, pas des Super Héros !

dead-1814630_640

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Cela s’est passé en 2009.

Eternelle reconnaissance aux secours.

Photos de la page : Photo 1, Photo 2

 

Tourne manège

fair-14247_640

Tourne manège.

Qu’ elle était émouvante cette petite,
Sur ce manège, qui à chaque tour,
Faisait des sourires à son papi d’amour,
Des grands «coucou» à mamie marguerite.

Je la regardais avec bienveillance,
Chacun de ses tours m’ apaisait,
Je ressentais le sentiment de sécurité,
De mon enfance bercée d’ insouciance.

Le plus bel âge, celui de l’innocence,
Où l’autre est encore un copain de jeu,
Ce monde à découvrir, un endroit fabuleux,
Où princes, princesses vous attendent avec impatience.

Cette enfant réalisera t-elle tous ces rêves ?
Rencontrera t-elle son Ken comme Barbie ?
Pourra t-elle devenir vétérinaire aussi ?
Et nous, avons nous pu vivre nos rêves ?

Le manège de la vie continu pour tous à tourner,
Beaucoup d’ espoirs se sont concrétisés,
Des autres parfois dans l’ oeuf ont été brisés,
Je lui souhaite le meilleur : qu’ elle puisse se réaliser.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

 

 

Ballade en forêt

forests-231066_640.jpg

Ballade en forêt .

18h00. L’heure idéale pour une ballade en forêt, à deux pas d’ici.
Ce violent orage de grêle a bien rafraîchi l’ atmosphère.
Une température de septembre en Juillet le temps de quelques heures.
Du moins c’est ce que je pensais.
Mais déjà je dois descendre la fermeture éclair de ma veste.

Des grêlons, branches arrachées et morceaux de rochers gisent ça et là sur le chemin.
Nous approchons Ivana et moi, de cette clairière .
J’ai toujours voulu l’ explorer. Cet endroit m’attire.
Il est fascinant, mystérieux.
Il est à la fois un coin sombre, avec une multitude d’arbres «bi» voire tricentenaires, et cet espace ouvert, lumineux, bordé par cette petite cascade.

( à écouter de préférence à volume réduit, en fond sonore lointain).

Merci de chuchoter ce texte… afin de ne pas effrayer la faune 🙂

Nous pénétrons dans ce temple sacré.
Le sol est capitonné d’un épais tapis de mousse, dans lequel nous nous enfonçons à chaque pas, sans bruit.
Les vénérables culminent à plus de quinze mètres.
Ivana et moi regardons simultanément leur cime, en quête de vie sauvage… Rien.
Ni écureuil, ni oiseau ! Ils ont dû nous sentir arriver.
Nous nous retrouvons au milieu de cette assemblée plénière. Un procès est en cours ?
Peut-être…
Une vieille souche sombre et trouée semble nous regarder.
Elle a l’allure d’ une sorcière. Frissons…
Des résineux jonchent le sol de leurs dépouilles, troncs, restes de branchages.
Un véritable carnage a été commis ici par la main de l’ homme.
Tragique.
Une brise odorante vient nous titiller, les naseaux. Mélange de terre humide, d’ humus, et de champignon. J’adore ! Ivana ma chienne, aussi. Nous voilà tous les deux à flairer…
Puis avant de payer pour ces Hommes, pour leur crime, nous nous esquivons le plus discrètement possible vers la clairière, et tout au bout son cours d’eau …

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Son du ruisseau : la Sonotheque.org (sons gratuits et libres de droits- Voir conditions)

 

Ce matin

dawn-2264494_640.jpg

Ce matin,

L’air est si doux.
Si frais ,
Si léger,
Je l’inspire d’un coup.

Mon être s’ emplit tout entier ,
D’un cocktail de fragrances,
Parfums ailés, réminiscences,
De ma lointaine enfance passée.

Sentiment intense de béatitude,
Promesse d’ une belle journée,
Remplie de rires et de complicité,
Un soleil voilé émerge, plénitude …

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Erosion

water-1759703_640

Erosion.

Comme chaque goutte d’eau,
Sur cette roche millénaire emporte,
Un peu de matière en quelque sorte,
Dissout comme cachet dans verre d’eau,

Nos sentiments amoureux finiront,
Dans un océan de larmes emportés,
Lentement par le quotidien érodés,
Dans cette mer de chagrin se fondront.

L’inéluctable érosion,
D’ habitudes nous ronge,
Le nier serait mensonge,
Récurrente abrasion,

Décrépitude sans fin,
Combat désespéré,
A l’infini répété,
Lutter en vain.

Le but de Dame Nature ?
Ce malaise bien reproduire,
Pour mieux se reproduire,
Entre deux blessures.

La maligne nous trousse,
L’espèce lui faut sauvegarder,
A tout vent nous fait semer,
La devise de Larousse …

Glomérule Néphron.

Avatar articles

landscape-1782160_640

Photos de la page Photo 1, Photo 2

Alter ego

pair-167267_640.jpg

Alter… égo.

Il était là, comme toujours,
Personne ne l’avait remarqué,
Attentif, tous, il nous écoutait,
Nous gratifiant de son Amour.

Nous parlions comme toujours,
Tout le monde s’ écoutait,
En vérité sans grand intérêt,
Faisant semblant, feignant l’Amour .

Nous parlions comme toujours,
Autour de notre nombril, enroulés,
A nous même, à notre beau reflet,
Jamais lassés comme tous les jours.

Nous l’avions oublié comme toujours,
Dieu, à travers l’Autre, pour l’éternité,
Attentifs, tous, nous nous écouterons,
Nous gratifiant mutuellement de cet Amour.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Spéciale dédicace

Merci pexels-photo-371954

Spéciale dédicace.

 

Une Dame sympa parle de son dog,
Un man pour s’en sortir fait un blog,

Toujours des messages d’espoir,
Même au plus profond du noir,

Un poème léger tendre et joyeux,
Peut me rendre très heureux.

De jolies citations philosophiques,
L’ Humain sait être magnifique.

Des partages, voyages, expériences,
Ces superbes photos de vacances,

Votre bienveillance, votre gentillesse,
Sont sur mon âme comme des caresses.

A vous tous, un grand merci,
Mes virtuels amis que je lis.

Les jours où il pleut sur ma vie,
Les moments de coeur tout gris,

Encore merci d’alléger mes peines,
Me faire retrouver le sourire même.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

 

 

Agenda Ironique Juillet 2017

L’agenda ironique de Juillet est porposé par Joséphine Lanesem

CONSIGNES:

La perte en une phrase

Consigne pour l’agenda ironique de juillet, initié par Carnets Paresseux.

Perdre ses clefs, ses repères, ses cheveux, son âme, quelqu’un, un souvenir, une opportunité ; perdre son temps, une habitude, le repos, des kilos, ses feuilles, sa saveur, son parfum, sa raison, sa vanité. La perte est le sujet de ce mois. Elle se dira en une seule phrase, brève ou longue, avec ou sans ponctuation, fluide ou hachée, fuyante chutant avec l’objet perdu et se perdant avec lui, précipitée cherchant à le rattraper et se combler, ou lente, précautionneuse cernant le vide qu’il a laissé. On peut être ironique, ou pas. Sujet moins sombre qu’il n’y paraît : la perte ne se limite pas au manque, elle libère à sa manière, offre un espace où naître. La phrase unique lui donne voix.
Quelques livres d’une phrase, procédé très répandu dans la littérature contemporaine : Comédie classique de Marie N’Diaye, Zone de Matthias Énard, J’aimede Nane Beauregard, Anguille sous roche d’Ali Zamir, Verre cassé d’Alain Mabanckou, La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès, Réparer les vivantsde Maylis de Kerangal, et certainement bien d’autres – n’hésitez pas à les ajouter en commentaire. Autre modèle, les longues phrases de Marcel Proust et Claude Simon, mais vous pouvez aussi vous limiter à sujet verbe complément, ou même un mot, pire rien qu’un point. Prose ou vers. Bref, à vous.

Introduction:

Clém du blog Les narines des crayons m’ a gentiment invité à participer à votre concours de l’ agenda ironique de Juillet.

C’est pour moi une première. Le sujet abordé ce mois-ci « la perte », en une phrase.

J’ai eu beau réfléchir et retourner ce sujet dans tous les sens, la perte est pour moi un sujet grave. Et qu’ y a t-il de pire que de se perdre soi-même, perdre donc cette conscience de l’autre et du monde entier.

Voici donc cette fameuse phrase, illustrée :

woman-441415_640

Il est ce néant qui lentement vous ronge, vous fait perdre perception du monde, de vos proches, puis de vous-même, régresser jusqu’au stade foetal, par l’ oubli de l’ oubli, l’alzheimer.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Rimes orphelines

cemetery-1697534_640.jpg

Rimes orphelines.

« Il existe de nombreux mots français qui ne riment avec aucun autre mot français existant. On peut citer (liste non exhaustive) : belge, bulbe, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre, verste. » ( Wikipédia).

La signification de quelques uns de ces mots peu courants est soit en bas du texte: rubrique petit lexique, soit en cliquant dans le texte sur ces mots surlignés (Hyperliens).

Pauvres mots de rimes orphelines,
Seuls condamnés à errer,
Nul autre avec eux pour résonner,
Toute leur vie la mettre en sourdine.

Cette situation est bien triste,
En vérité m’est insupportable,
Lui trouver une issue honorable,
Pourquoi pas un texte surréaliste.

Il ne reste que la prose,
Pour à tous leur donner,
Une chance de se rencontrer,
Pourquoi pas… allez j’ose.

C’est l’ humble histoire d’un belge, qui d’ailleurs aurait pu être clephte.
Bien moins connue comme origine !

Un homme devenu pauvre qui voyait graisse et muscle fondre à vue d’oeil !
Terrible pour lui, car goinfre de nature !

Il eu alors l’idée de mettre en terre ce bulbe géant, qui pourrait le nourrir pendant quatorze, quinze jours .

Mais là où il vivait, il ne pouvait planter qu’ au pied d’ un sépulcre .
A moins de se rendre, à au moins une verste de là, pour jardiner !
Mais il était à bout de force.

Certes, il n’ irait pas commettre un meurtre en faisant cela, mais sa conscience s’ alourdit brusquement à la seule pensée que cette pratique contreviendrait au dogme de sa religion, à toute moralité . Il se sentit alors devenir un monstre .

Mais pas le choix !

« C’est simple , se dit-il en marmonnant , je sarcle ce tertre, j’ épargne ce pied de sanve qui me fera un très bon assaisonnement pour relever mes futurs petits plats, et le tour sera joué !
J’ allégerai ma conscience à ma prochaine confession ! »
Un peu glauque, tout de même !

Pauvres mots de rimes orphelines …
Pris dans cette histoire qui «ne rime à rien», elle non plus !

Quand ça veut pas, ça veut pas !
J’aurais essayé 😉

AH! Bonne nouvelle Il y a les RIMES ORPHELINES: LE RETOUR !

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Petit lexique : petit, petit, tout de même …

clephte:     Montagnard libre de la région de l’Olympe et du Pinde, qui, dans la Grèce ottomane, vivait surtout de brigandage. (Les klephtes luttèrent pour l’indépendance du pays au début du XIXe s.)

sépulcre :  Littéraire. Monument consacré à la sépulture d’un ou de plusieurs morts.

La verste:  (en russe : верста, versta) est une ancienne mesure de longueur utilisée en Russie, valant (à partir du XVIIIe siècle) 1 066,8 mètres.

dogme:  Point fondamental et considéré comme incontestable d’une doctrine religieuse ou philosophique, ensemble de ces points constituant une doctrine : Les dogmes cartésiens. Le dogme chrétien.

sarcle: définition – sarcle sarcler (v. trans.)

1.arracher les mauvaises herbes en extirpant leurs racines.

Tertre:  Petite élévation de terre à sommet plat, et isolée.
Éminence de terre recouvrant une sépulture. (On dit aussi tertre funéraire.)

sanve: Moutarde des champs.

Cette nature humaine

electromagnetic-waves-1526374_640.jpg

Cette nature humaine.

D’une très grande variété,
Va de gens bienveillants,
A d’autres malveillants,
Toujours très nuancée .

Elle nous fait rencontrer,
Des êtres intelligents,
D’autres butés simplement,
Entre, plein de différents degrés.

Elle nous fait remarquer,
Notre égo, bêtement,
Cette fierté, justement,
Cet orgueil blessé.

Elle oscille bien réglée,
Métronomiquement,
Pas à pas lentement,
Entre tous ces opposés.

Elle aime, tic, tac, nous rappeler,
Que tout un chacun souvent,
Parfois ou très régulièrement,
Sur ces points repassera ou est passé.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

 

Morsure

vampire-1327358_640

Morsure.

Parfois il y a des gens malsains,
Qui vous font perdre tous vos moyens.

Qui d’ une phrase vous brisent,
Au premier abord, pas incisive.

Mais elle vous blesse en vous mordant,
D’ une critique déguisée en compliment.

Le fond semble bien y être,
La forme elle, procure le mal-être.

Ton décalé, second degrés acéré,
Le caustique aime à tout ronger.

Estime et confiance en soi,
Brisées entre deux doigts.

Qui sont ces destructeurs ?
Des jaloux, des compétiteurs ?

Leur unique devise : écraser,
Pour pouvoir se sentir exister .

Leur arme : la dose d’arsenic,
Du genre pervers narcissique.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Selection « naturelle »

 

darwin-623194_640

Sélection «naturelle» .

 

Déjà avant le temps des tribus primitives,
Le Néandertalien n’avait d’autre alternative.

Mourir ou se battre pour résister aux ennemis,
Végétaux, animaux, ou humain comme lui.

Une seule Loi, la course folle à la survie,
Celle de la jungle ici, pour tout ce qui vit.

Le vainqueur sera celui le plus adapté,
A son milieu «X», à un instant «T».

Il sera amené à pouvoir perpétuer ses gènes,
L’ autre pour survivre aura beaucoup plus de peine.

Une lutte impitoyable, emportant des peuples entiers,
Guerre aussi économique et politique, qui va gagner ?

L’ Homo sapiens a conquis les collines, les sommets,
Maintenant contrôle le ciel, l’espace, et puis après…

Quelle est donc l’ étape prochaine ?
Quitter la Terre Mère, exporter notre haine ?

Un jour des élites nous sélectionneront et cultiveront ,
L’être Humain éprouvette, devenu plus qu’ un pion …

Ou vieux rêve de l’ Homme, créeront une espèce à leur image,
Des robots qui résisteront au temps, à ses outrages …

Dans lesquels des élus transféreront leur pensée,
Leurs sentiments, leur âme, leur vécu pour l’ éternité…

Ils auront alors gagné, plus fort que la Nature.
Mais en réalité soumis à cette génétique dictature.

Quand Créateur, l’ Homme moderne se sera élevé à la hauteur des Dieux,
Ne sera t-il pas trop tard pour un projet de civilisation sérieux ?

Que restera t- il de notre compassion, de notre humanité,
Doit-on tout, à cette « naturelle selection »  sacrifier ?

Glomérule Néphron

Avatar articles

Oui je sais… je pousse un peu loin l’ anticipation ! Me suis fais plaisir 🙂

Photo de la page cliquez ICI

 

 

 

L’ attente

1 worried-girl-413690_640

L’ attente.

L’ attente est une spirale,
Un tourbillon qui nous avale,
Petit à petit tout notre moral.

Le jour même tout va bien,
Confiant nous ne craignons rien,
Puis le doute s’ insinue dès le lendemain.

Lentement le temps,
Va en se déformant,
En s’ allongeant perfidement.

S’ infiltre alors l’ angoisse,
La peur de la poisse,
Craignons qu’ elle ne s’ accroisse.

Bien que nous restions à notre place,
Le bout du couloir se déplace,
S’ est alors étiré même l’espace !

Quand cette attente va elle se finir ?
Allons nous ces fameux résultats obtenir ?
Scolaires, professionnels, médicaux, quel avenir ?

2 boy-1867332_640

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photos de la page : Photo1,  Photo2

Le passé

recycle-2327550_640

Le passé.

Le passé nous fait chanter et,
Semble parfois nous rattraper.

De sa facture, il faut s’acquitter,
Souvenirs de temps effacés.

Nous avions tout occulté,
Du moins nous le pensions.

Et voilà que cette bulle d’ histoire oubliée,
Vient à nouveau nous submerger.

«L’ addition s’il vous plaît» !
L’ occasion de rompre nous est donnée,

Une bonne fois pour toute de ce ridé passé ,
Un nouveau départ enfin, pour de vrai.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

La vallée des larmes

Cette vallée des larmes, c’est ma vie d’ être humain
sur cette Terre.

eye-2274884_640

La vallée des larmes.

J’ai traversé la vallée des larmes.
De toute beauté,
Verdoyante,
Luxuriante.
Sans oublier sa dureté.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Cinq éléments son essence,
Feu et air,
Eau et terre.
Sans oublier la quintessence .

J’ai traversé la vallée des larmes.
J’ y ai vu des gens,
Vivre et rire,
Souffrir et mourir.
Sans oublier leurs sentiments.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Y ai cherché un sens,
Naissance,
Existence.
Sans oublier la déchéance.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Je t’y ai rencontré,
Désiré,
Aimé.
Sans oublier notre amitié.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Eu un bel enfant,
Elevé,
Envolé.
Sans oublier l’âge innocent .

J’ai traversé la vallée des larmes.
Juste à travers passé,
Par le bien touché
Par le mal blessé.
Sans oublier de pardonner.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Raconterai à Dieu libéré,
Bonheurs,
Malheurs.
Sans oublier l’ humilité.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

 

Petit lexique : essence,  quintessence

Ivana la rebelle

Pour ceux qui découvrent mes poèmes, ou ce Blog:
Ivana, c’est le nom de ma chienne, Siberian Husky.
Tête dure … Elle s’ affirme !
Elle est âgée de trois ans, bientôt quatre.
Ce qui correspond pour un Humain à environ 18, 20 ans.
Ivana, et si tu avais été cette jeune fille…

girl-158717_640

Ivana la rebelle.

Vendredi 10 Mai 1968 Quartier Latin,
Du haut de ces barricades,
En pleine bousculade,
Ivana tout juste 18 ans crie sa rage enfin.

Mue par la fureur de vivre, de résister,
Foulard sur le visage,
Terminé l’enfant sage,
Ivana vocifére grisée ivre, de liberté.

Elle s’ écrie : «Prenez vos désirs, pour des réalités»
Vit sa révolution,
Avec exaltation,
Ivana hurle: «interdit d’interdire», besoin de s’émanciper.

Arriver à briser ses entraves, pouvoir être,
Rempli de vie,
Rempli d’ envies,
Ivana n’est plus esclave, ni Dieu ni Maître.

Aux côtés de son Amoureux, partage pleinement,
Ce moment historique d’espoir,
Brandi un drapeau rouge et noir,
Ivana embrasse son Alexandre, fougueusement.

Dans sa mémoire ces instants à jamais gravés,
Paroxisme d’ émotions,
Feu d’ artifice d’ explosions,
Ivana a le sentiment d’exister pour l’ éternité.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI