La coccinelle

nature-1593406_640

Je l’ ai rencontré sur cette feuille,
Elle semblait aussi être bien seule.
J’ ai frotté mes antennes contre les siennes,
Et j’ai su de suite qu’ elle pourrait être mienne.
La nature fait tellement bien les choses,
Mais il va falloir cette fois-ci que j’ose.
Que je me lance et lui avoue mes sentiments,
En espérant que les siens ne soient pas différents.
Lui déclarer la flamme de cet amour naissant,
Afin de vivre ma vie autrement qu’en rêvant.
Etre heureux avoir plein d’ enfants coccinelles,
Tous et toutes aussi beaux et belles qu’elle.
Et que devenu très vieux dans 12 mois,
Sur mon passé penché je me dise ouah,
Quelle merveilleuse vie d’insecte j’ ai vécu,
Que sans déclarer cet amour je n’aurai jamais eu.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s