Siberian Ivana

Pour ceux qui découvrent mes poèmes, ou ce Blog:
Ivana, c’est le nom de ma chienne, Siberian Husky.
Ce prénom si humain et mon bref passage sur la côte d’azur
le week-end dernier, m’ ont inspiré ces tristes rimes .

Ivana, et si elle avait été cette femme …

fashion-695355_640

Siberian Ivana.

Ivana très belle, mais un peu naïve peut-être,
Née en Sibérie, elle a grandi sur ses steppes.

Et puis par la ville et ses lumières attirée,
Comme un papillon, elle s’y est brûlée.

Elle pensait en partant avec cet homme fuir la misère,
Il était son premier Amour, elle y croyait dur comme fer.

Escarpins, résilles, longues jambes galbées,
Chevelure lisse blonde platine décolorée.

Beauté nue sous son manteau de fourrure,
En peau de loup gris et noir, elle longe ce mur.

Indéfiniment, en long et en large, elle erre,
Sous la lumière blafarde de ce réverbère.

Sur ses joues a coulé son rimel noir,
Son regard s’est rempli de désespoir.

D’avoir cru en ses jolis rêves,
L’a détruite à petit feu, elle en crève…

Echappée de cet enfer, de cette horreur,
Elle a retrouvé un peu d’ estime et d’ honneur.

Aujourd’ hui elle vit dans notre pays, mariage,
Au bras d’un Monsieur de quatre fois son âge.

Richesse, abondance, dorure de la Côte d’Azur
«Belle vie» reluisante, auront pansé ses blessures.

Mais ce que sa survie lui a jadis arraché,
Son corps, son âme, bafouée, humiliée,

Ses biens les plus précieux dérobés,
Tout ce luxe, hélas ne lui rendra jamais.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

En paix

 

zen-178992_640

En paix.

Mon Ivana est sauvée.
Mon âme est apaisée,

Comme un rocher dans un torrent posé,
Par le courant, sans cesse entouré.

Le calme de ce champ de blé l’été,
Ondulant lentement, par le vent bercé.

Cette vipère sur ce tas de pierres, lovée,
Sous l’écrasante chaleur, sieste rêvée.

Légèreté de ce papillon blanc,
Porté dans les airs, virevoltant.

Sentiment de paix, une profonde sérénité,
Je regarde Ivana en train de se reposer.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Pour ceux qui découvrent mes poèmes, ou ce Blog:
Ivana, c’est le nom de ma chienne, Siberian Husky.

Elle s’ est fait mordre par une vipère mais va mieux maintenant .

Photo de la page ICI

Ivana et la chambre des secrets

vaulted-cellar-247391_640
Ivana, Sibérian Husky de trois ans,
Adoptée il y a quelques temps.
Pourquoi as-tu le noir autant ?

 

Ivana et « la chambre des secrets » .

Ivana bon chien,
Tu fis fi du malin.

Mordue par cette vipère maléfique,
De Salazar Serpentard, ce Basilic.

Elle a sur ta patte avec ses deux crocs,
Pour toujours apposé son sceau.

Tu comprenais pourtant son étrange langue,
Je veux parler bien sûr du fourchelang.

Ton coeur est resté pur, tu resteras une griffon d’or,
Même si tu es l’ horcruxes de voldemort.

Nous connaissons tous de cette saga la fin.
Revenue de la mort tu finiras par le vaincre enfin.

Glomérule Néphron.
Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Ivana va mieux. Elle a vaincu la mort et remonte la pente de jour en jour.

La vipère

snake-947367_640.jpg

La vipère.

Ivana,
Ma pauvre Ivana.

Chien des villes,
Ou chien débile ?

Tu n’ auras pas su résister,
A tes instincts acérés.

Pourquoi sur cette vipère,
A  « pattes jointes »  as-tu sauté ?

Clinique vétérinaire obligé,
Depuis deux jours paralysée.

Heureusement, tu tiens du loup,
Un roc, solide comme tout.

Tu vas t’ en sortir petite Ivana,
Il le faut, j’ai confiance en toi.

Distille ce terrible venin,
Tu allais déjà mieux ce matin.

Accroche toi mon chien des champs,
Tu es brave, loin d’être méchant.

Une dizaine de jours ensemble passés,
L’ un de l’autre nous ne pouvons déjà plus nous passer.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Pour ceux qui découvrent mes poèmes, ou ce Blog:
Ivana, c’est le nom de ma chienne, Siberian Husky.

Photo de la page cliquez ICI

 

Nostalgie

boys-1149665_640.jpg

Nostalgie.

Les marches en bois de ce vieil escalier,
Qui sous mes pas et ceux de ma cousine craquaient.

D’où s’exhalaient des senteurs d’antan, de blanquette de veau ,
Intermittence d’effluves de cire à l’ancienne, et de daube de taureau.

Tous ces bons petits plats que nous dégustions, ravis,
Le Dimanche en famille, chez tata Denise et tonton Jacky.

Elles nous menaient au grenier strictement interdit,
Nos coeurs battaient la chamade, nous avions désobéi 😉

Nous voilà devant sa porte, peinture grise vérolée,
Poignée ronde en bronze, complétait son cachet.

Et derrière, opulence de trésors, caverne d’alibaba,
Pour deux enfants de sept ans , bouche bée, restés baba.

Une pièce entière remplie d’ une maquette ferroviaire,
Ses montagnes, tunnels, forêts, torrents, ponts, rivière.

Ses réverbères, feux tricolores, gares, trains, aiguillages,
Routes, passages à niveau, autos, motos et personnages.

Dans une autre pièce, paquetages et collection d’ uniformes militaires,
Gourdes, casques, poignards, fusils rouillés, médailles des récipiendaires.

Cet oncle hyperactif avait construit tout seul son kit de radio amateur,
Une fois par an il avait ses « 24 heures du mans du radio amateur » .

Il s’agissait de contacter en une journée, dans le monde entier,
Le plus de correspondants, programme: nuit blanche et litrons de café !

Quelle époque magnifique, l’âge où tout est possible, la vie à découvrir,
Parties de cache cache effrénées, partout à sauter, toujours à courir.

Je me souviens aussi de cette inimitable fragrance ,
Mélange de goudron et de troènes, qui a bercée mon enfance.

Tous les jours sur le chemin de l’ école , je le humais,
Mémoire olfactive… ce puissant parfum qui me rassurait.

Me voilà bel et bien arrivé à l’ âge de la nostalgie,
Même si je n’ écoute pas encore Radio Nostalgie … 🙂

Glomérule Néphron.

Avatar articles
Photo de la page cliquez ICI

Beauté

sea-1825322_640

Beauté.

Beauté d’ un paysage,
D’ un animal sauvage.

De ce petit torrent,
De cet immense océan.

De ce coucher de soleil unique,
De cette forêt enchantée magique.

De ce séquoia agé de mille ans,
De ce bébé fragile naissant.

De l’ éclat de rire d’ un enfant,
Du sourire de ses parents.

De ces grands yeux bleus,
De ce regard amoureux.

De ce livre que je lis,
De ce tableau que je vis.

La beauté est partout,
Tout autour de nous.

Capture nos regards,
Chasse notre cafard.

Belle Dame,
Apaise nos âmes.

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page