Erosion

water-1759703_640

Erosion.

Comme chaque goutte d’eau,
Sur cette roche millénaire, emporte,
Un peu de matière en quelque sorte,
Dissous comme cachet dans verre d’eau,

Nos sentiments amoureux finiront,
Dans un océan de larmes emportés,
Lentement par le quotidien, érodés,
Dans cette mer de chagrin, se fondront.

L’inéluctable érosion,
D’ habitudes, nous ronge,
Le nier serait mensonge,
Récurrente abrasion.

Décrépitude sans fin,
Combat désespéré,
À l’infini répété,
Lutter en vain.

Le but de Dame Nature ?
Ce malaise bien reproduire,
Pour mieux se reproduire,
Entre deux blessures.

La maligne nous trousse,
L’espèce lui faut sauvegarder.
À tout vent nous fait semer,
La devise de Larousse …

landscape-1782160_640

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Intentions de l’auteur.

J’ai voulu dans cette poésie exprimer, l’érosion de l’habitude sur nos sentiments amoureux. Érosion qui nous pousse, après bien des larmes, à la séparation. Mais entre temps nous aurons semé nos graines, nous nous serons reproduit. Et nous reproduirons encore peut-être cette situation, à l’histoire d’amour suivante. Le but de Dame nature est accompli : la survie de l’espèce. Elle s’est bien jouée de nous …

Photos de la page Photo 1, Photo 2

7 réflexions sur “Erosion

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.