Le mystère du grenier

CWooden Beams Hay Loft Dachgibel Wood Lattice Attic

Le mystère du grenier.

Ce matin là, Max reçu la visite de Fredo et Manu, deux factotums.
Ils étaient venus le voir pour savoir s’ il connaissait la manière d’accéder aux combles, situés juste au dessus de la 116 , une salle de cours .

En rapport avec la rénovation de cet établissement scolaire, une nuée de spécialistes se rendaient au chevet du vieillard pour l’ ausculter.
Il leur fallait donc pouvoir accéder à cet obscur recoin .
Y pratiquer quelque prélèvement pour analyse ou tout autre investigation.
Et ce afin de pouvoir opérer le malade de la meilleure manière qui soit .
Lui donner une chance de rallonger son espérance de vie !

Bref, Max se souvint d’ une précieuse information que ce vénérable collègue, avant de partir en retraite, lui confia : « A l’ étage du dessus, il y a une porte secrète dans le mur… et derrière tu trouveras … » . Soudain, le bruit de la stridente sonnerie retentit !
Il détourna un instant le regard, attiré par un grondement sourd.
Les élèves criaient, se bousculaient, dévalaient les escaliers.
Une véritable crue ! Vaison- la- romaine ! La récréation venait de sonner !
Max se retourna, s’ apprêta à demander plus de détails à … mince plus personne !

Voyage Explore Journey Travel Traveller Travelling  Voilà donc nos trois courageux explorateurs, Fredo, Max et Manu, partis à l’ aventure.
Effectivement à l’ étage, il y avait bien « une ouverture » dans le mur .
Juste au dessus de ces toilettes ! Pour le moins étonnant, non ?
Une trappe de visite tout au plus. Bien loin de la porte promise !

Trappe
Etait-ce là l’accès indiqué ?
Que faire, maintenant ?
Retourner à l’ atelier à l’autre bout de la cour pour chercher la visseuse ?
Ou faire avec les moyens du bord : arriver à dégoter à l’ étage inférieur un vieux tournevis au fin fond de l’établi de cette salle de technologie, la 116 .
Explorateurs dans l’âme certes, mais jusqu’ à un certain point !
Dehors il pleuvait … et il faisait froid !
Allez, une poignée de vis à desserrer « à l’ ancienne » c’était pas le bout du monde.
L’ atelier lui, oui !

Ouverte  Six vis plus tard donc, le panneau céda.
Un vent froid s’engouffra violemment dans les toilettes.
Leur glaça l’échine, à tout point de vue !
Surtout lorsqu’ ils découvrirent ce qui se cachait dans la pénombre de ce lugubre grenier …. Stupeur générale …

maxpixel.freegreatpicture    La suite ICI

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photos de la page : Photo 1, Photo 2, Photo 3

8 réflexions sur “Le mystère du grenier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s