Central Park

Skyline View Manhattan Landmark Nyc Park Central

Bienvenue à tous pour la suite de ce Tour du monde des idées reçues, clichés et fausses vérités , mais pas que !  Si vous voulez commencer par le début c’ est ICI .

Central Park .

Pédro était un homme bien . Honnête , loyal et généreux .

Ses conditions de vie difficiles ,  orphelin à trois ans , une enfance dans la rue, la pauvreté , la violence environnante , auraient du faire de lui quelqu’ un de sans pitié, ni scrupule.
Mais au contraire les épreuves qui l’ avaient forgé , l’ avaient rendu humain .
D’ une solidarité et gentillesse à toute épreuve .

Avant d’ arriver à New-York, il avait passé ces derniers jours caché sous la bâche d’ un canot de sauvetage. Il n’ en sortait qu’ à la nuit tombée en quête de nourriture et boisson . Il se fournissait dans les cuisines de l’ équipage , discrètement et en quantités infimes , telle une petite souris .

Il avait découvert pour y accéder une grille d’aération qu’ il prenait soin de refermer soigneusement , après chaque passage .

Ce matin , les tièdes premiers rayons de soleil enjambèrent la balustrade de ce petit pont de Central Park , et parvinrent à venir réchauffer le visage de Pédro .
Entre rêve et éveil , le souvenir lointain d’ une douce et réconfortante main maternelle caressant son visage et ses cheveux, lui fit pousser un long soupir d’ apaisement et de bien-être.
La luminosité finit de l’ extirper de son sommeil.
Il bâilla et s’ étira longuement.

Une nouvelle journée venait de commencer .
Et c’est plein de joie et d’ espoir qu’ il l’ abordait. Il avait fait le plus dur du chemin.
Incroyable ! Arriver sain et sauf sur la terre ferme, celle de ses rêves !

Il avait encore du mal à y croire , secoua la tête comme pour mieux se réveiller .
Non il ne dormait pas !
Il avait bel et bien réussi à déjouer l’ attention des marins et la surveillance des douaniers !

Comment maintenant atteindre Chicago , son cousin et sa promesse d’ embauche ? Et peut-être celle d’ obtenir une carte verte de travailleur .
Voire un jour sa nationalité Américaine , qu’ il aura grandement mérité par l’ abnégation , les sacrifices dont il aura fait preuve au travail . Et pour avoir, non pas combattu sur le front pour sa nouvelle patrie , mais pour tous ces risques qu’ il a pris pour venir jusqu’ ici , offrant sa vie comme à la guerre .

Les matelots auraient pu en découvrant son existence et pour s’ éviter bien des tracas , le jeter par dessus bord en pleine mer . Ni vu , ni connu !
Comme un objet gênant dont on se débarrasse , sans égard .
Oui, car lorsque l’ on devient clandestin, l’ on perd sa qualité d’ être humain.
On se transforme en une marchandise quelconque .
L’ on peut être vendu, finir esclave , ou mourir et être jeter comme un détritus, dans l’ indifférence totale…

Il ne le sait pas mais il est un Héros , et avec un grand H !
Il a survécu et devrait être décoré pour cela .

avatar-articles

Glomérule Néphron

Fantasy Airship City Float Dream Floating City

Alias pour l’ occasion : Phileas DOG
P.h.i.l.e.a.s. : Partir grâce à l’ Hydrogène , à l’ Imagination , à L’ Ecriture , à l’ Aventure, S’ envoler quoi !

Crédits photos de la page :

Photo 1 : Central Park  ICI
Photo de notre vaisseau volant ICI

5 réflexions sur “Central Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s