Auroville PART II

Kutti Revathi - Divulgacao

Bienvenue à tous pour la suite de ce Tour du monde des idées reçues, clichés et fausses vérités , mais pas que !  Si vous voulez commencer par le début cliquez ICI  pour l’ épisode précédent cliquez là.

Auroville_symbol AUROVILLE PART II

Chemmani notre interprète et guide.
Prénom qui veut dire « Parfait Joyau ».

Elle porte son nom à merveille.

Sa gentillesse et sa douceur n’ ont d’ égales que sa beauté et son intelligence.

Et puis elle a cette grâce naturelle propre aux félins, qui se déplacent lentement, tout en souplesse, sans faire de bruit.

L’ air est si doux ce matin . Nous marchons tous deux en direction de maisonnettes.

J’ apprends en parlant avec elle, qu’ elle enseigne à l’ école primaire de New création depuis environ 10 ans maintenant. Une instruction gratuite pour tous, qui accueille aussi des enfants des villages voisins. Ceux dont les parents ne peuvent s’ occuper, sont même hébergés et nourris !

Elle maîtrise très bien la langue française , ainsi que l’ Anglais, l’ Espagnol et le Tamoul du Tamil Nadu, état où se trouve Auroville.

Cette rencontre me fait espérer que toutes mes questions trouvent réponse.

– Chemmani, comment Auroville fonctionne-t-elle ? Qui la finance ?

– C’est une fondation subventionnée par l’ état qui peut d’ ailleurs récupérer tous les biens en cas de dissolution .

– Ah, mince !

– Et oui ! Sans les nombreuses aides financières du gouvernement indien, Auroville ne pourrait exister. Même si la ville produit son énergie, et ses aliments, qu’ elle a un supermarché coopératif, des artisans, des hôtels pour accueillir les touristes !

On va doucement vers l’ indépendance.
Une croissance économique respectueuse de la nature est forcément plus lente.
Et puis vous savez  …

– Nous pourrions peut-être nous tutoyer ? Tu peux m’ appeler Glomérule aussi, si tu veux.

– D’accord. Où en étais-je ? Ah oui ! Tu sais Glomérule, nous sommes partis de rien, il y a 50 ans. C’était un désert ici, avant !

Des centaines de bassins pour retenir l’eau de la mousson, ont été créés.
Et trois millions d’ arbres de 160 espèces différentes plantés par 800 volontaires du projet « Sadhana Forest» !

– Et si un jour, j’ai envie de venir m’ installer ici, comment je fais ?

– Rien de plus simple Glomérule.
Tu demandes d’ abord un visa indien de type X, eXtensible , renouvelable en anglais.
Tu auras mis de l’ argent de côté pour vivre ici pendant un an.
Pas de salaire la première année pour ton travail !
Il faut faire ses preuves ! Auroville se mérite !

Et si tu tiens, tu percevras de 10 000 à 20 000 roupies par mois, entre 4 et 8 Euros par jour pour un travail à temps plein, 6 jours par semaine.
Ton repas végétarien te coûtera à la cantine collective environ 200 roupies.
En Euros, ça fait, euh… Deux euros quarante . Hum… Oui, c’est ça, deux euros quarante !
Pour sûr, tu ne feras pas fortune ici !

L’ idéal pour toi, serait d’avoir un pécule conséquent avant venir t’installer ici, pour que tu puisses faire construire, car ce n’est pas donné !
Il n’ y a pas assez de logements. Au début, tu devras  garder celui d’ un aurovillien partit en déplacement, et le libérer pour son retour. Ne prévois qu’ une valise !

Après, tu pourrais ouvrir ton commerce. Attention, tout est à ta charge. Ensuite, tu devras reverser alors 30 % de tes gains à la communauté, mais tu gagnerais plus quand même qu’ en travaillant dans les champs.
Sinon, si tu n’ as pas de revenu, il y a un genre de rmi à Auroville. Tu touches 5 000 roupies par mois, environ 60 Euros.
Et là, il ne te faut pas être malade ou avoir envie de prendre l’ avion pour rentrer en France !
Mais bon, tu ne restes pas sans rien !

– Merci pour tout ces précieux renseignements Chemmani . Je vais continuer ma visite seul, si tu n’ y vois pas d’ inconvénients .

– Pas de problème. Bonne visite Glomérule .

Je ne peux m’ empêcher de penser à Rutsuko Shōji.
Lui qui rêvait d’ un autre monde … Où l’ argent ne régnerait pas en maître !
Quelle déception pour lui !
Je m’ en vais à sa rencontre et ne vais pas le lâcher d’ une semelle pour être à ses côtés et le soutenir… Quand son rêve d’ enfance s’ effondrera !

La suite en cliquant  ICI

avatar-articles

Glomérule Néphron .

Alias pour l’ occasion : Phileas DOG
P.h.i.l.e.a.s. : Partir grâce à l’ Hydrogène , à l’ Imagination , à L’ Ecriture , à l’ Aventure, S’ envoler quoi !

Crédits photos de la page : En en-tête, le portrait de Kutti Revathi poétesse tamoule qui se bat pour le droit des femmes. Pour en savoir plus sur elle, un blog super et en français cliquez ICI

Symbole d’ Auroville cliquez ICI

Photo de notre vaisseau volant cliquez ICI

Sources utilisées :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Auroville

https://reporterre.net/A-Auroville-qui-fete-ses-cinquante-ans-l-utopie-est-toujours-vivante

http://www.psychologies.com/Culture/Spiritualites/Pratiques-spirituelles/Articles-et-Dossiers/Auroville-40-ans-apres

Plus d’ infos, plus récentes sur le site d’ Auroville France
https://www.auroville-france.org

 

Auroville Part I

Auroville_puducherry

Auroville_symbolAUROVILLE. PART I

Bienvenue à tous pour la suite de ce Tour du monde des idées reçues, clichés et fausses vérités , mais pas que !  Si vous voulez commencer par le début cliquez ICI  pour l’ épisode précédent cliquez là.

Notre zeppelin vintage entamait doucement sa descente sur Auroville.
Dans les brumes de notre premier lever de soleil indien, l’on pouvait deviner Pondichéry.
À quelques encablures de la cité, un deuxième astre au sol nous aveugla brusquement.
À mesure que nous nous en rapprochions, ses contours se dessinaient plus précisément.
C’ était une grosse sphère qui réfléchissait les premiers rayons de l’ aube.
Elle trônait au milieu d’ une vaste forêt luxuriante, parsemée d’ une multitude de petits lacs.

Je ne pensais pas qu’ à quelques kilomètres à peine d’ une métropole, il pouvait exister autant d’ hectares de verdure !

La brillante étoile qui nous avait irrésistiblement attirés vers elle, ressemblait finalement de plus près à une grosse balle de golf dorée.

Des personnes assises aux abords du terrain jouxtant le curieux édifice, nous saluèrent .

« C’est ici que nous allons nous poser ! », dis-je à mes passagers, qui comme à chaque manœuvre, m’ étaient d’une précieuse aide .

La coque en bois de notre « Voltigeur Hollandais » tapa brusquement le sol, et finit sa course dans un long raclement, suivi d’ un râle inquiétant.

Une petite inspection de son état s’ imposait pour moi, pendant que mes compères débarquaient .

Mais d’ un bond, Rutsuko Shōji sauta par-dessus le bastingage pour être le premier .
En moins d’ une minute, il nous trouva guide et interprète en la personne de Chemmani .
Prénom qui veut dire « Parfait Joyau ».

La suite cliquez ICI 🙂

avatar-articles
Glomérule Néphron .

Alias pour l’ occasion : Phileas DOG
P.h.i.l.e.a.s. : Partir grâce à l’ Hydrogène , à l’ Imagination , à LEcriture , à l’ Aventure, S’ envoler quoi !

Crédits photos de la page :

Photo 1 cliquez ICI  ,  Photo de notre vaisseau volant cliquez ICI

Symbole d’ Auroville cliquez ICI

Rutsuko Shōji

www-maxpixel-net-dusk-sky-balloon-sunset-boy-light-lantern-3206530.jpg

Bienvenue à tous pour la suite de ce Tour du monde des idées reçues, clichés et fausses vérités , mais pas que !  Si vous voulez commencer par le début cliquez ICI  pour l’ épisode précédent cliquez là.

Rutsuko Shōji

Rutsuko Shōji grandit dans la banlieue de Kobé.
Depuis sa plus tendre enfance, il possédait déjà cette maturité qui faisait de lui quelqu’ un à part.
Il valait mieux être assis quand il vous livrait le fruit de ses réflexions sur le monde qui l’ entourait .

Sa mère Natsumi s’ en inquiéta.
Elle dit à Akio son mari : « Crois-tu que notre fils sera un jour comme les autres ?
– Que veux-tu dire comme les autres ?
– J’ ai le sentiment qu’ il a oublié d’ être un enfant !
– Son esprit est vif comme le Fantail, et il a déjà beaucoup d’ avis sur tous les sujets.
Oui, il est en avance sur ses camarades et c’ est une bonne chose à mon avis !

Notre jeune espion, caché sous la table de la cuisine, entendit toute la conversation .
Soutenue par son père , sa curiosité naturelle s’ en vit décuplée.

Shōji contrairement à sa meilleure amie Amélie 😉 , une fille de diplomate, ne voulait pas rester au Japon plus tard.
Il souhaitait faire sa vie ailleurs.
D’ accord, mais où ?

À ses yeux, tous les pays qu’ il étudiait se ressemblaient.
Plus exactement leurs valeurs.
L’ argent.
Peut-être fallait-il même l’ écrire avec un «A» majuscule, pensa t-il .

Le Dieu unique «Argent».
Lui qui règne en Maître sur toute la planète avec :
Sa langue universelle : les mathématiques,
Son dogme : le libéralisme économique,
Ses apôtres : banquiers et traders,
Ses lieux de culte : regroupés en ZAC ,
Ses humbles fidèles et serviteurs : nous tous.

Les années passèrent.
Rutsuko était un jeune homme maintenant.
Il avait eu le temps de cogiter et de se forger son opinion, bien arrêtée à ce jour.

Toute sa jeunesse passée à potasser  ! C’ était comme s’ il avait pris toutes les encyclopédies de la Terre entière, les avait retournées et secouées jusqu’ à ce qu’ une idée inédite, un lieu original en tombent !

Il avait enfin trouvé !

Nous fîmes sa rencontre mon équipage et moi-même, au marché aux poissons de Tsukiji , guidés par Gibulène, tout émoustillée à l’idée de goûter aux plats traditionnels autochtones. Comme je la comprends !
Et lorsque Shōji nous parla de son souhait de se rendre à Auroville, je crus que cet endroit s’ écrivait « Horoville » !
« HORO ville » La ville où le temps s’ était arrêté ?
Ou est-ce là-bas que l’ on vous prédit le meilleur HOROscope ?

Mais non voyons, « AUROVILLE » : la ville de l’ AURORE !

Fondée dans les « années hippies », elle avait pour vocation d’ être, selon sa conceptrice : « le lieu d’une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ».

Son récit avait fini par m’ intriguer et j’ avais hâte de découvrir comment cette idée soixante-huitarde avait poussé, grandi !
Avait- elle échappée au parasitage de l’ avidité, à la moisissure de la corruption ?

Nous décollâmes vers cet Éden juste avant ce typhon précédant un séisme, et peu après un lâcher de lanternes chinoises dans la baie de Tokyo .

Magique ! Notre zeppelin dériva longuement sous cette voie lactée de lampions …

www-maxpixel-net-firework-candle-fire-chinese-asian-celebration-17422.jpg

Cap sur AUROVILLE en Inde.

avatar-articles

Glomérule Néphron .

Alias pour l’ occasion : Phileas DOG
P.h.i.l.e.a.s. : Partir grâce à l’ Hydrogène , à l’ Imagination , à LEcriture , à l’ Aventure, S’ envoler quoi !

Crédits photos de la page :

Photo 1 cliquez ICI  ,  Photo 2 cliquez ICI, Photo de notre vaisseau volant cliquez ICI