Fable de la cigale et la fourmi revisitée

L’ été, période des vacances et des amours, est aussi pour d’autres, celle du travail saisonnier (agricole, par exemple) qui permet de récolter, engranger, en prévision de l’ hiver qui arrive toujours trop vite… 😉

art-2593995_640

Fable de la cigale et la fourmi
(revisitée et mise à jour : MAJ KB 07092017)

La cigale ayant fini sa tournée d’ été,
En bonne intermittente du spectacle fit,

Comme chaque année, bien obligée,
Une demande d’aide à la fourmi .

Comme d’ habitude, qui lui fut refusée,
Sous prétexte qu’ elle n’ avait qu’ à chanter l’ hiver aussi !

La cigale en eut marre d’ autant galérer :
 » Un peu de solidarité, faudrait inventer le RMI !  »

( RMI : Revenu Minimum pour Insectes )

La fourmi se dit être mon amie, mais,
Elle ne me donne jamais rien aussi !

Il faut que je trouve un système D,
Que ce soit elle qui me paie, toute ma vie !

Je crois que j’ai une bonne idée…
Rira bien qui rira… Tu vas voir Mimie !

Cet hiver décidé, je me fais une tournée,
Et puis si je me les gèle, les ailes, tant pis !

Ensuite, je mets tout le blé récolté de côté,
Et c’est moi qui lui prêterai à la fourmi.

En plus malin, oui, il y aura à bloc d’ intérêts,
Pour rembourser, elle n’aura pas assez d’ une vie ! »

L’ idée du crédit revolving à 20 % était née,
La finance et l’esclavage moderne aussi.

Moralité :

Qui aurait cru… Sacrée cigale
Hein quoi, la morale ?
Il n’y en a pas ! Rien à faire !
On ne mélange pas l’ affect avec les affaires !

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Ce texte est paru sur mon blog le 07/09/2017.

Source photo : cliquez ICI

18 réflexions sur “Fable de la cigale et la fourmi revisitée

  1. RMI ! Belle trouvaille que tu as faite là Glomérule ! Crédit revolving ! Moi, je travaille pas dans les champs, mais j’ai eu fait par mes voyages et par ma jeunesse. Eh oui, chez moi, un des premiers jobs, c’est le castrage de maïs ! Fable fort réaliste, qui n’est point dépourvue de style, ni de cynisme sinistre 😉 Belle journée à toi, Sabrina !

    Aimé par 1 personne

    • Merci Sabrina pour ce commentaire nourri. Très intéressante cette anecdote sur la castration du maïs. J’en ai fait pousser un peu cette année dans mon potager, et du coup, je suis allé voir sur le net ce que c’est, pourquoi et comment faire. Pour en revenir à la fable updatée, elle est bien contemporaine, hein. Comme tu dis pour la morale, cynique et sinistre bien à l’image des valeurs de notre société 😉 Bonne soirée.

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.