La vallée des larmes

Hier, lors d’une ballade avec mes deux chiens, je décidais de faire une pause qui se transforma bien vite en rêverie méditative. 
Assis sur un rocher, je contemplais le panorama. La vallée s’étendait à mes pieds, d’est en ouest.
Le torrent déroulait son tapis d’eau dans un vacarme de roulement minéral. Un orage avait renforcé un courant déjà important, et je pouvais voir des colosses de pierre de plusieurs tonnes, emportés par les flots !
La force et la beauté du spectacle me ramenaient à ma condition humaine, petite, dérisoire. Mes problèmes personnels s’estompaient.
Il me revint en mémoire ce poème que je composais, il y a deux ans : la vallée des larmes.
Une vie d’homme, la mienne (souffrance, joie, bien, mal, amours… ) condensée en quelques strophes.

eye-2274884_640

La vallée des larmes.

J’ai traversé la vallée des larmes.
De toute beauté,
Verdoyante,
Luxuriante.
Sans oublier sa dureté.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Cinq éléments son essence,
Feu et air,
Eau et terre.
Sans oublier la quintessence.

J’ai traversé la vallée des larmes.
J’ y ai vu des gens,
Vivre et rire,
Souffrir et mourir.
Sans oublier leurs sentiments.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Y ai cherché un sens,
Naissance,
Existence.
Sans oublier la déchéance.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Je t’y ai rencontré,
Désiré,
Aimé.
Sans oublier notre amitié.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Eu un bel enfant,
Élevé,
Envolé.
Sans oublier l’âge innocent .

J’ai traversé la vallée des larmes.
Juste à travers passé,
Par le bien touché
Par le mal blessé.
Sans oublier de pardonner.

J’ai traversé la vallée des larmes.
Raconterai à Dieu libéré,
Bonheurs,
Malheurs.
Sans oublier l’ humilité.

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Texte paru sur mon blog le 06 juin 2017.

Source photo : cliquez ICI

 

7 réflexions sur “La vallée des larmes

  1. Bonsoir Glomèrule Néphron,
    Ainsi va la vie mon cher Glomèrule Néphron ! Une certitude, elle nous forme, nous façonne. Longtemps j’ai dis que j’étais heureuse de vieillir car lorsqu’on est jeune on est bête…Heu maintenant j’aimerai que cela s’arrête un peu 😉 🙂
    Vos mots sont beaux de vérité, merci !
    Douce soirée à vous !

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Fanfan,
      Tempus fugit.
      Jeunes, nous avions le sentiment d’être invincibles et immortels. Mais la vie passe vite… Oui, maintenant si le temps pouvait se ralentir un peu ! Merci pour vos commentaires toujours positifs. 🙂
      J’espère que votre reprise s’est bien passée.
      Bonne soirée. 😉

      Aimé par 1 personne

      • Bonjour Glomèrule néphron,
        Merci pour votre gentil commentaire et votre attention, pour moi rien d’exceptionnel, la normalité tout simplement.
        La reprise est demain lundi, vendredi étant mon dernier jour de vacances, je profite donc de mon week-end estival. Le plus difficile est de reprendre le travail, lorsqu’on y est c’est terminé. Il faut bien travailler pour avoir la joie d’être en vacances !
        Très bon dimanche à vous 🙂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.