Dico des orpherimes

school-1661730_640

DICO des ORPHERIMES. Dictionnaire des orpherimes.  Contribution de Glomérule.

Dico des rimes orphelines : « orpherimes »  initié par Carnets paresseux qui semble bien être en photo ci-dessus , d’ailleurs !

De la lecture en perspective … Mais article vite lu car rigolo, enfin j’espère … 😉

Pour comprendre de quoi il s’agit, un petit rappel :18 mots de la langue française ne riment avec aucun autre mot de cette même langue  (liste non exhaustive) : belge, bulbe, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre, verste…

On les apelle Rimes orphelines. Situation intolérable , non ?  Il faudrait donc créer d’autres mots afin qu’ils riment avec elles ou plutôt eux ! Vous trouverez  ci -dessous la signification de tous les nouveaux mots inventés* pour  cette  » poésie de comptoir »  Rimes orphelines le retour  . *Toujours dans l’esprit du poème 😉

PELGE (nom féminin) rime avec le mot Belge : Sorte de fruit ressemblant à une pêche. Classé dans les non-comestibles car son ingestion provoque de vives diarrhées et d’abominables vomissements. Il reste possible néanmoins de consommer son jus mélangé à de la Bière. Ce qui annihile son effet toxique*, et la parfume.
*Le fruit pas la bière !

ALBULBE (on dit de l’ albulbe) rime avec le mot Bulbe : Mélange du mot alcool et bulbe. Il signifie alcool de bulbe. En effet les premiers alcools concoctés par l’ HOGME le furent à partir de bulbes ou racines.

LEFTE ( nom propre, marque déposée en Utopie) rime avec le mot Clephte : Célèbre marque de bière Belge Utopienne. Son goût savoureux reste unique et inimitable . Elle se décline en plusieurs couleurs : Blonde, Brune, Rousse, Noire, Châtain et Auburn. Elle existe également en version aromatisée naturellement à la PELGE.

HOGME (nom masculin) rime avec le mot dogme : Terme très ancien (du néolithique), signifiant Homme. Ou par extension l’Autre.
Expressions: Eh l’ HOGME, approche… Tu me dois un coup à boire toi ! Ou : Boire comme un seul HOGME…

FOINFRE ( faire un foinfre) rime avec le mot goinfre : littéralement «en faire un foin» : Toute une histoire. C’est vrai quoi, on va pas en faire toute une histoire de ce mot !

TEURTRE (verbe teurtrer 3ème personne singulièrement) rime avec avec le mot meurtre : a le même sens que le mot ENTERTRE qui rime avec le mot tertre.

ENTERTRE ( verbe entertrer 3ème personne très singulière) Rime avec le mot tertre. Synonyme : TEURTRE.
Tuer quelqu’un ou quelqu’une et dissimuler son corps sous un tertre. ( Monticule de terre).
On a vu mieux pour planquer un corps ! A moins de l’ enterrer sous le tertre d’ un autre corps, déjà enterré dans un cimetière. Qui irait chercher à cet endroit ! Les chiens y sont formellement interdits, non ?

ONZTRE (adjectif numéral invariable cardinal comme le passereau (cardinal )
rime avec le mot monstre :
DIZ (dix) plus un. S’emploie au sens de « onztrième » pour indiquer un rang (de chopes englouties lors d’un petit apéro, par exemple).

TORZE ( verbe transitif) rime avec le mot quatorze : déformer quelque chose ou quelqu’un en tournant violemment, pliant, courbant, déformant, tout ou partie de cette chose ou de cet être.
Exemple : TORZE le cou à son HOGME encore ivre ! Toujours pour rester dans le thème des rimes orphelines le retour.

PLUSCLE ( adverbe) rime avec le mot muscle : contraction* réunissant les deux mots «plus» et « que» (contraction* musculaire très douloureuse) .
Exemple : Evidemment que je vaux PLUSCLE ce pauvre clephte !
Contraction* qui peut se traiter facilement par applications régulières de « SYNTROL »  sur la zone de l’égo, matin, midi et soir . Attention ne pas dépasser la dose prescrite sous peine de dévalorisation chronique ( complexe d’ infériorité).

TRUMBLE ( verbe trumbler 1ère pers trop singulière) rime avec le mot humble : être agité de petits mouvements par exemple quand quelqu’ un vous TORZE le cou avant de vous ENTERTRER .

HIMPLE (adjectif) rime avec le mot simple : l’ humilité vue et prononcée par un Alsacien.
Exemple : Connaissez-vous cette HIMPLE charade Alsacienne ?
Mon premier est un serpent.
Mon second se trouve sur les toits .
Et l’ on trouve mon tout dans les garages, utile après une vidange.
Réponse : Le python tuile  🙂 Le bidon d’ huile bien sûr !

CLARCLE (nom féminin) donnée souvent par du masculin. Rime avec le mot sarcle :
coup donné avec le plat de la main produisant ce son caractéristique : « CLARCLE »  !
Synonymes: tartine, baffle, calotte, mornifle, soufflet, taloche …
Exemple : J’vas t’ coller une grande CLARCLE dans ta gueule, vu qu’ jsuis encore bourré comme un clephte et que j’ai qu’ une envie de te TERTRE en te TORZANT espèce de … Bip, bip et re bip. Aïe, les méfaits de l’abus d’ ALBULBE de LEFTE à la PELGE ! Quelle tristesse ! C’est ça la vraie misère !

AUVRE ( verbe auvrir 1ère pers assez singulière) rime avec le mot pauvre :
littéralement « ouvre» prononcé par un mec, ou une gonzesse (égalité des sexes oblige) bourré(e), pris(e) par un spasme stomacal, le fameux hic, au moment de prononcer le mot.
Ce qu’il faut retenir : «Ouvre» avec le hic stomacal donne «auvre» .

RANVE (nom féminin) rime avec le mot sanve: habile dispositif de sécurité de «cramponnage» et/ou «d’ arrimage» inventé par un fêtard Romain invétéré. Il se brisait toujours quelque chose en remontant ce vertigineux escalionstre ( monstrueux escalier ?! ) pour terminer de cuver chez lui, à l’ étage . Il finit par déménager au rez de chaussée en face du thermopolium. Plus pratique quand même !

UNZE (pronom indéfinissable) rime avec le mot quinze : correspond au pronom «un» avec liaison incorporée.
Exemple: unze zeste de, unze soupçon de crème fraîche …
Très utilisé et pratique en cuisine. Pour faire la liaison justement, dans plusieurs sauces ou recettes.

ZERSTE (nom masculin – radical onomatopéique) rime avec le mot verste: Pourrait correspondre au mot «zeste» , mais avec de la crasse ( pardon des imperfections) sur cette écorce d’ agrume découpée en lamelles ou râpée, et qui sert à aromatiser des préparations.

Ou dans un autre sens (familier), cette petite pointe ou très petite quantité de, avec en plus ce petit quelque chose ( de la crasse, pardon des imperfections).

HULKCRE ( nom «propre» , même si il est de couleur verte). Le vert, c’est pas sale ! Faut arrêter avec ça maintenant ! rime avec sépulcre :
Célèbre personnage de « comhics »  qui se transforme en mégère verte de rage.
Dite «bobonne» pour les intimes, elle vous attend à la maison de pied ferme les soirs de fête, le rouleau de pâtisserie à la main. Plus d’ actualité, heureusement !

Un peu d’ Histoire:

La mégère verte : bebaptisée HULKCRE par Morvelle comhics en 1960 et des poussières (en Utopie), trouve ses origines en France au XIX ème siècle, où la misère sociale et son acolyte l’ alcoolisme faisaient rage. On y retourne actuellement, on dirait ?

Avatar articles

Glomérule Néphron, qui boit toujours avec modération! Juré !

Photo de la page cliquez ICI

A voir absolument également:

Anne de Louvain-la-Neuve , contributrice également, passionnée de nouveaux mots . Militante active pour l’ évolution de la langue Française.

Je vous laisse. Je dois faire mes bagages et partir instamment en Utopie. Je vous raconterai … A très bientôt pour les nouvelles aventures du sobre Glomérule. N’en doutez jamais !

 

 

 

 

 

 

Baby sitting blues

child-2411855_640

Baby sitting blues.

Je les regarde ces parents bâillants,
Visages blafards, zombifiés,
Endormis tard, trop tôt réveillés,
Par les pleurs de leurs jeunes enfants.

Cela me rappelle le temps,
Où j’étais comme eux épuisé,
Où j’avais souvent hâte de rentrer,
Me reposer de ces congés éreintants.

Pourquoi prendre des vacances,
En déplaçant son quotidien .
Espoir de se retrouver… en vain,
Rapprochement… perdu d’avance.

Parce qu’il faut « partir absolument» ,
Paraît-il «Comme tout le monde» ,
Oui, avec ses deux têtes blondes
Les priver de sieste, obligatoirement !

Le purgatoire de la routine que l’ on pense briser ,
N’ est rien à côté de l’enfer de Dante,
De ces tristes villégiatures exténuantes,
L’ on finit par se fâcher, parfois même se séparer …

Des solutions : des horaires adaptés,
Pour ces bambins surexcités ?
Papi et mémé pour une garde alternée,
Pour une dynamique de couple retrouvée ?

Bonnes vacances…

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Rimes orphelines le retour

Poésie de comptoir.

(Déjà navré pour ce manque de finesse. Hips)

Quelques rimes qui trinqueront et résonneront avec nos mots premiers, nos rimes orphelines abandonnées. Attention un «poème» à consommer avec modération comme tout alcool 😉

beer-2351051_640.jpg

J’ai encore bu trop de bière Belge.
Y en avait même à l’ abricot et à la pelge.

Y paraît que trop d’ albulbe,
Hips, d’ alcool vous ramolli le bulbe.

J’ai arrêté de compter les pintes de Lefte,
A la sixième, j’étais bourré comme un clephte !

Pourtant la pillave c’est pas mon dogme,
Mais avec la canicule, tout bu comme un seul hogme.

(Hips)

Picolé comme, psss pardon, un goinfre,
La matrone va en faire tout un foinfre.

Put–n il va y avoir meurtre
Elle va me tuer et me teurtre,

J’arrive plus à parler, et m’ entertre,
hips,et m’ enterrer sous le tertre.

Ehhh, j’ ai réussi à le dire,
Vous voyez, c’est pas si pire !

(hé, hé …)

Et pis j’ vais y dire que j’ suis pas un monstre,
Pffouu, que j en ai bu à peine qu’ onztre,

Psss, pardon! et pas quatorze !
P-tain onztre! elle va me torze,

Me tordre j’veux dire, elle a du muscle,
bien pluscle que moi, bien pluscle !

J vais rentrer, rester calme, humble,
Mais rien qu’ à y penser déjà j’ en trumble.

(Pfffou …)

Je vais m’ en prendre plein la tête, c’est simple,
Même si le barman Alsacien me dit : « reste himple »

Il y a dans l’ air du sarcle,
Des remontrances et des clarcles,

Hips, plein ma gueule, et des «mon pauvre» ,
Pauvre type, Pauvre c-n , faut pas que j’ l’ auvre,

Mieux, j’ vais m’ «faux-filet» 🙂 hips, manger un peu de chanve,
Pour l’ haleine, et monter me coucher en me tenant à la ranve,

(Chuuuut ! discret … p-tain !)

Merdum, j’ai fait tomber dans l ‘escalier mes quinze verstes,
Il m’ fallait juste un peu de discrétion, qu’ unze… zerste !

Elle arrive la patronne on dirait Hulkre,
Verte de rage, ce soir j’vais droit au sépulcre…

Glomérule Néphron (qui a su rester sobre pour écrire ce texte)  .

Avatar articles

Tout aussi glauque que mon premier texte en prose qui ne rimait à rien non plus !
Mais on dirait que l’ inspiration est revenue !

Si vous voulez connaître le sens de ces nouveaux mots rimeurs c’est par ici le Dico des orpherimes !

Photo de la page cliquez ICI Hipsss

L’ inspiration

hammock-1603881_640

L’ inspiration.

Je sens l’ inspiration me quitter,
J’ expire au plus chaud de l’ été !

La température idéale pour créer,
Entre dix neuf et vingt cinq degrés.

En deçà il faut s’ agiter,
Bouger pour se réchauffer.

Au-delà le corps se met en veille prolongée,
Comme le disque dur de l’ ordi qui s’est arrêté.

A défaut de ventiler, économie d’énergie obligée,
Se reposer, ou tous les neurones vont cramer.

Le choix est vite fait, au frais,
Je vais aller me coucher 😉

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Iceberg

iceberg-892518_640

Iceberg.

Nous sommes comme ces Icebergs…

Glace dérivant,
Sur cet océan,
90% de surface immergée.

Une richesse cachée,
Profondeur d’ âme préservée.

Tant de fois malmenée,
Déçue, tourmentée,
Par l’ autre torturée.

Par le pardon délivrée,
Par l’ écriture sublimée,
…Par l’Amour émerger….

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Echec et … pause

checkmate-1511866_640.jpg

Echec et mat pause.

La vie, cette école de patience,
Pour laquelle cent fois sur le métier …
A même de quoi déstabiliser,
Ceux qui ont le plus d’expérience.

Cet apprentissage par l’ erreur toujours,
Où la galère fait partie du mode opératoire,
Amènera les plus courageux au désespoir,
Déposons donc cet ouvrage devenu trop lourd !

Accordons nous cette pause bien meritée,
Après tout entreacte ne nuit pas à persévérance,
Sur le repos du guerrier prenons une petite avance,
Pour mieux repartir et enfin à nos fins arriver.

kermit-1899260_640.jpg

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photos de la page : photo 1, Photo 2

Des petits oiseaux

accident-2161956_640

Des petits oiseaux.

Nous sommes comme des petits oiseaux,
Alors que l’ on se croit tous Super-héros,

Invincibles, immortels,
Dotés de pouvoirs surnaturels.

Depuis notre plus tendre enfance,
Nous habite un sentiment de toute puissance,

La faute à ces films, aux vertigineuses cascades,
En voiture, chute libre, terribles dégringolades.

Même pas mal, ni décoiffé,
Juste le polo un peu froissé !

Tombé de dix mètres, blessé,
Pas grave, comme si de rien n’était !

La vérité, dans la vraie vie, un choc et adieu,
Cette onde de choc vous tue en moins de deux !

Sur cette route un inconscient j’ai croisé,
J’ai ressenti, par cette onde fatale traversé,

Qu’ un poil plus fort, net mon coeur, elle aurait arrêté,
Mes organes implosé, le sais, l’ai vécu, ai failli y rester.

Oui, nous sommes des Petits Oiseaux,
Super Fragiles, pas des Super Héros !

dead-1814630_640

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Cela s’est passé en 2009.

Eternelle reconnaissance aux secours.

Photos de la page : Photo 1, Photo 2