Incident survenu

robot-507811_640

Voyage en Utopie.  Incident survenu.

Des perturbations spacio-temporelles momentanées suite à la fusion en cours de deux trous noirs, empêchent la retransmission de données depuis «Utopie» par «Glomérule Néphron» .

Veuillez patienter afin que le traffic retrouve un flux normal.

Merci de votre compréhension.

Ceci est un message automatique envoyé par un robot merci de ne pas y répondre .

Pour patienter vous pouvez toujours lire ceci :

Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1 

Voyage en Utopie: le passage PART 2

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie : Le passage PART 2

Astronautics Astronauts Spacecraft Cockpit Seats

La cabine du vaisseau aurait pu être comme ceci !

Mais il n’ en est rien !  😦

Voyage en Utopie : Le passage PART 2

Jour J, à l’ heure H du départ. Me voilà dans ce grand hall en partance pour « Utopie» . Extraordinaire destination.
Pas tous les jours que l’ on s’ y rend !

Une hôtesse «holographique» me fait signe d’avancer vers ce sombre couloir d’embarquement qui me semble au premier coup d’oeil, sans fin.

L’impression d’être ce petit caillou que l’ on jette dans ce gouffre sans limite visible, pour en estimer la profondeur .

Sombre, le terme est faible. Je trébuche et me rattrape à ce qui doit être une main courante.

Au bout, une grande salle oblongue aux murs capitonnés, baignée par une douce lumière rouge. Dans quel monde vais-je renaître de cette matrice ?

Les gens se regroupent instinctivement au centre. L’ instinct grégaire …
Poussé par la curiosité, je m’ écarte rapidement et frôle le mur de ma main.

Drôle de capiton. On dirait une sorte de gelée… un mucus organique. Beurk.
Je regagne vivement «le troupeau» .

Ni siège pour s’installer , ni poignée pour se tenir solidement debout ! Pourvu que nous ne soyons pas projetés contre cette chose visqueuse, bah !

Aucun hublot, aucune possibilité de savoir à quoi ressemble ce vaisseau, et si même c’en est un !

Le secret sera donc bien gardé. Moi qui suis féru de technologie… un peu déçu .

Une lourde porte se referme sur nous. Les claquements de deux gros verroux se font entendre.

Peut-être me suis-je trompé d’endroit. Et me voici en fait, dans le coffre fort de l’ aérop… comment nommer d’ ailleurs ce lieu ?

Tout à coup , une énorme déflagration retentit ébranlant toute la structure. Une bonne secousse semblable à celle d’un séisme. J’ en ai déjà vécu plusieurs et je dirais 4 sur l’ échelle de Richter.

Sommes nous déjà arrivés? Seulement partis ? Incident technique ?

Avatar articles

Glomérule Néphron.

J’ écoute «Fifth Element Diva song» – EVGENIA LAGUNA.

A lire aussi : 
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1
Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1

Photo de la page cliquez ICI

 

Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1

psychedelic-769467_640

Voyage en Utopie QRcode1 : Le passage PART 1

Le passage PART 1

Je me souviendrai toujours de mon premier vol.
La première fois où j’ai pris l’ avion !
Je ne sais pas si vous avez ressenti les mêmes sensations ?

Je me trouvais assis à la troisième place, côté droit en partant de la cabine des pilotes de ce Boeing 727 .
Si nous nous étions crashés, sûr que je me serais retrouvé l’ espace d’ un instant avec le co-pilote sur les genoux, avant de finir moi même sur ceux de la personne de derrière et au bout du compte, en mêlée générale au fond de l’ appareil …
Oui, je sais la réalité d’ une catastrophe aérienne est en fait beaucoup moins ludique.
Mais là je ne vais pas tarder à passer dans une autre dimension, alors bonjour le stress !

«Mais revenons à nos moutons» , comme disait si bien Saint-Exupéry, célébre aviateur et dessinateur d’ ovins … Ah mais non, cette expression n’est pas de lui !

Plus l’ heure du décollage approchait, plus mon estomac se nouait !
«Pourvu que je ne vomisse pas sur le passager d’ à côté ! Ce serait la honte de ma vie !»  Les réacteurs vrombirent, alors que je marmonnais en boucle cette phrase comme un mantra .
L’ aéronef se mit en branle. La piste était constituée d’ une succession de plaques de béton accolées les unes aux autres, avec un espace de dilatation entre chacunes .
Et chaque passage sur ce jointement résonnait par le train d’attérissage comme un coup de masse dans toute la structure de l’ appareil !

Son rythme s’accélérait régulièrement, proportionnellement à la vitesse que l’ avion prenait . Boum, boum, boum …Cela me paraissait sans fin . Mais quand l’avion va t-il décoller ? Comment est-il possible de rouler aussi vite ? Encore et toujours plus vite ! Inimaginable! Puissance inhumaine, démesurée, folle, dangereuse !
Et puis enfin, le nez de l’ appareil s’est brusquement redressé vers le zénith, et l’ arrière n’ a pas touché la piste ! Premier miracle ! Plaqué dans mon siège, encore tout impressionné et fébrile, submergé par trop d’émotion, je m’ obligeais à inspirer lentement et profondément.
Puis un peu plus tard, l’engin machiavélique repris une position horizontale .

Et le pilote annonça en plusieurs langues que nous volions à 36 000 pieds d’altitude ( 11 Kilomètres) et que la température extérieure atteignait les moins cinquante degrés ! Des prières que je croyais avoir oubliées me revinrent à l’ esprit.

A l’ atterissage sur cette piste invisible du ciel, de ce pauvre aéroport Mauritanien perdu au milieu des reliefs, j’ applaudissais vigoureusement avec les autres passagers.
Ouf ! Tous sains et saufs !
Quelle invention formidable que l’ avion, mais paradoxalement quelle folie !

Qu’ allait- il en être pour le voyage interdimentionnel ?

J’ écoute « Muse : Sing for absolution » .

Glomérule Néphron.

Avatar articles

A lire aussi:
Voyage en Utopie – Intro
Voyage en Utopie QRcode 1

Photo de la page cliquez ICI

 

Voyage en Utopie QRcode 1

wormhole-2514312_640.jpg

Imagine, a big massive black hole …

Voyage en Utopie QRcode 1*.

Le flip complet !
Je crois comprendre pourquoi, sans plus de précision donnée par l’ agence Alpha, ce judicieux conseil qui figurait en premier sur la liste des choses à prendre pour cette aventure, à savoir : amener un change pour le voyage …

Il nous faut, pour passer dans cette dimension contiguë à la nôtre, infléchir violemment l’ [espace/temps].
Distorsion qui aura pour effet de nous propulser dans cet autre [espace/ temps], tout aussi brutalement, en nous EN faisant gagner grandement.
Du temps ! Il faut suivre un peu, sinon on ne va pas y arriver…
Et là aussi vous connaissiez la Théorie*. Mais c’est pas une raison valable pour se dissiper! Bon sang ! 😉

Bref, pour parvenir à Utopie ou plus exactement à Utopie QRcode 1*, rentrent en jeu des forces propres à celles déployées lors de la création de notre Univers.
Qui dépassent donc l’ imagination et l’ entendement Humain .
Mais secrets de fabrication de l’ agence Alpha, m’ a t’ on dit !

La suite va arrraaacher, j’ écoute «Muse: Supremacy» en moment.

Avatar articles

Glomérule Néphron, qui fait durer le suspens ! Le bougre !

*Petit lexique: Utopie QRcode 1*: selon la théorie des multivers , il y a possibilité d’ Univers multiples . Chacun ayant une vibration moléculaire propre à lui : Théorie des cordes . C’est pourtant simple ! LoL !

Il y a donc autant d’ Utopie, cette contrée d’un autre [espace/temps] que de dimensions. Je visiterai donc en premier celle-ci : Utopie QRcode 1.
Il faut un début à tout !

*théorie avec un petit « t » !
Et non pas le nom de cette presqu’île dont je vous parlais auparavant : « La Théorie»,
dans l’ intro de ce voyage en Utopie.
Le premier article de ce carnet de voyage, à commencer par là de préférence…

Photo de la page cliquez ICI

Voyage en Utopie – Intro

holiday-2490019_640

INTRO:

Les vacances.
Période propice pour découvrir d’autres horizons, modes de vie, languages nouveaux, autres cultures ou manières de penser.

C’est pourquoi je vous invite à partager avec moi mon …Voyage en Utopie.

Je ne sais, si vous avez déjà entendu parler de cette contrée : L’ Utopie ?
Oui vous connaissez ! Je ne suis pas le premier à aborder le sujet, ni le dernier !

Comme vous le savez déjà, donc – pas de moyen de faire preuve de fausseté avec moi –
elle est située précisément entre la presqu’ île de la Théorie, si chère à notre ami Pierre Desproges et un autre Etat (de la matière) ressemblant au nôtre à quelques atomes près mais qui font la différence. J’ai nommé: l’ Absurdie.

Comment se rendre en Utopie ? Evidemment pas avec l’ agence de voyage Lambda.
Très mauvaise réputation trop de fois confirmée !
Non, mais avec l’ agence Alpha.
Et plus exactement la formule aller/retour: « De l’ Alpha à l’ Oméga» ( all inclusive) .

Formule découverte que je recommande fortement d’ailleurs, aux voyageurs débutants .

Voilà pour l’ intro de ce petit carnet de voyage, une invitation au rêve… j’écoute en ce moment même «Evanescence» .

La suite interdimentionnelle ? Très bientôt …

Avatar articles

Glomérule Néphron.

Photo de la page cliquez ICI

Dico des orpherimes

school-1661730_640

DICO des ORPHERIMES. Dictionnaire des orpherimes.  Contribution de Glomérule.

Dico des rimes orphelines : « orpherimes »  initié par Carnets paresseux qui semble bien être en photo ci-dessus , d’ailleurs !

De la lecture en perspective … Mais article vite lu car rigolo, enfin j’espère … 😉

Pour comprendre de quoi il s’agit, un petit rappel :18 mots de la langue française ne riment avec aucun autre mot de cette même langue  (liste non exhaustive) : belge, bulbe, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre, verste…

On les apelle Rimes orphelines. Situation intolérable , non ?  Il faudrait donc créer d’autres mots afin qu’ils riment avec elles ou plutôt eux ! Vous trouverez  ci -dessous la signification de tous les nouveaux mots inventés* pour  cette  » poésie de comptoir »  Rimes orphelines le retour  . *Toujours dans l’esprit du poème 😉

PELGE (nom féminin) rime avec le mot Belge : Sorte de fruit ressemblant à une pêche. Classé dans les non-comestibles car son ingestion provoque de vives diarrhées et d’abominables vomissements. Il reste possible néanmoins de consommer son jus mélangé à de la Bière. Ce qui annihile son effet toxique*, et la parfume.
*Le fruit pas la bière !

ALBULBE (on dit de l’ albulbe) rime avec le mot Bulbe : Mélange du mot alcool et bulbe. Il signifie alcool de bulbe. En effet les premiers alcools concoctés par l’ HOGME le furent à partir de bulbes ou racines.

LEFTE ( nom propre, marque déposée en Utopie) rime avec le mot Clephte : Célèbre marque de bière Belge Utopienne. Son goût savoureux reste unique et inimitable . Elle se décline en plusieurs couleurs : Blonde, Brune, Rousse, Noire, Châtain et Auburn. Elle existe également en version aromatisée naturellement à la PELGE.

HOGME (nom masculin) rime avec le mot dogme : Terme très ancien (du néolithique), signifiant Homme. Ou par extension l’Autre.
Expressions: Eh l’ HOGME, approche… Tu me dois un coup à boire toi ! Ou : Boire comme un seul HOGME…

FOINFRE ( faire un foinfre) rime avec le mot goinfre : littéralement «en faire un foin» : Toute une histoire. C’est vrai quoi, on va pas en faire toute une histoire de ce mot !

TEURTRE (verbe teurtrer 3ème personne singulièrement) rime avec avec le mot meurtre : a le même sens que le mot ENTERTRE qui rime avec le mot tertre.

ENTERTRE ( verbe entertrer 3ème personne très singulière) Rime avec le mot tertre. Synonyme : TEURTRE.
Tuer quelqu’un ou quelqu’une et dissimuler son corps sous un tertre. ( Monticule de terre).
On a vu mieux pour planquer un corps ! A moins de l’ enterrer sous le tertre d’ un autre corps, déjà enterré dans un cimetière. Qui irait chercher à cet endroit ! Les chiens y sont formellement interdits, non ?

ONZTRE (adjectif numéral invariable cardinal comme le passereau (cardinal )
rime avec le mot monstre :
DIZ (dix) plus un. S’emploie au sens de « onztrième » pour indiquer un rang (de chopes englouties lors d’un petit apéro, par exemple).

TORZE ( verbe transitif) rime avec le mot quatorze : déformer quelque chose ou quelqu’un en tournant violemment, pliant, courbant, déformant, tout ou partie de cette chose ou de cet être.
Exemple : TORZE le cou à son HOGME encore ivre ! Toujours pour rester dans le thème des rimes orphelines le retour.

PLUSCLE ( adverbe) rime avec le mot muscle : contraction* réunissant les deux mots «plus» et « que» (contraction* musculaire très douloureuse) .
Exemple : Evidemment que je vaux PLUSCLE ce pauvre clephte !
Contraction* qui peut se traiter facilement par applications régulières de « SYNTROL »  sur la zone de l’égo, matin, midi et soir . Attention ne pas dépasser la dose prescrite sous peine de dévalorisation chronique ( complexe d’ infériorité).

TRUMBLE ( verbe trumbler 1ère pers trop singulière) rime avec le mot humble : être agité de petits mouvements par exemple quand quelqu’ un vous TORZE le cou avant de vous ENTERTRER .

HIMPLE (adjectif) rime avec le mot simple : l’ humilité vue et prononcée par un Alsacien.
Exemple : Connaissez-vous cette HIMPLE charade Alsacienne ?
Mon premier est un serpent.
Mon second se trouve sur les toits .
Et l’ on trouve mon tout dans les garages, utile après une vidange.
Réponse : Le python tuile  🙂 Le bidon d’ huile bien sûr !

CLARCLE (nom féminin) donnée souvent par du masculin. Rime avec le mot sarcle :
coup donné avec le plat de la main produisant ce son caractéristique : « CLARCLE »  !
Synonymes: tartine, baffle, calotte, mornifle, soufflet, taloche …
Exemple : J’vas t’ coller une grande CLARCLE dans ta gueule, vu qu’ jsuis encore bourré comme un clephte et que j’ai qu’ une envie de te TERTRE en te TORZANT espèce de … Bip, bip et re bip. Aïe, les méfaits de l’abus d’ ALBULBE de LEFTE à la PELGE ! Quelle tristesse ! C’est ça la vraie misère !

AUVRE ( verbe auvrir 1ère pers assez singulière) rime avec le mot pauvre :
littéralement « ouvre» prononcé par un mec, ou une gonzesse (égalité des sexes oblige) bourré(e), pris(e) par un spasme stomacal, le fameux hic, au moment de prononcer le mot.
Ce qu’il faut retenir : «Ouvre» avec le hic stomacal donne «auvre» .

RANVE (nom féminin) rime avec le mot sanve: habile dispositif de sécurité de «cramponnage» et/ou «d’ arrimage» inventé par un fêtard Romain invétéré. Il se brisait toujours quelque chose en remontant ce vertigineux escalionstre ( monstrueux escalier ?! ) pour terminer de cuver chez lui, à l’ étage . Il finit par déménager au rez de chaussée en face du thermopolium. Plus pratique quand même !

UNZE (pronom indéfinissable) rime avec le mot quinze : correspond au pronom «un» avec liaison incorporée.
Exemple: unze zeste de, unze soupçon de crème fraîche …
Très utilisé et pratique en cuisine. Pour faire la liaison justement, dans plusieurs sauces ou recettes.

ZERSTE (nom masculin – radical onomatopéique) rime avec le mot verste: Pourrait correspondre au mot «zeste» , mais avec de la crasse ( pardon des imperfections) sur cette écorce d’ agrume découpée en lamelles ou râpée, et qui sert à aromatiser des préparations.

Ou dans un autre sens (familier), cette petite pointe ou très petite quantité de, avec en plus ce petit quelque chose ( de la crasse, pardon des imperfections).

HULKCRE ( nom «propre» , même si il est de couleur verte). Le vert, c’est pas sale ! Faut arrêter avec ça maintenant ! rime avec sépulcre :
Célèbre personnage de « comhics »  qui se transforme en mégère verte de rage.
Dite «bobonne» pour les intimes, elle vous attend à la maison de pied ferme les soirs de fête, le rouleau de pâtisserie à la main. Plus d’ actualité, heureusement !

Un peu d’ Histoire:

La mégère verte : bebaptisée HULKCRE par Morvelle comhics en 1960 et des poussières (en Utopie), trouve ses origines en France au XIX ème siècle, où la misère sociale et son acolyte l’ alcoolisme faisaient rage. On y retourne actuellement, on dirait ?

Avatar articles

Glomérule Néphron, qui boit toujours avec modération! Juré !

Photo de la page cliquez ICI

A voir absolument également:

Anne de Louvain-la-Neuve , contributrice également, passionnée de nouveaux mots . Militante active pour l’ évolution de la langue Française.

Je vous laisse. Je dois faire mes bagages et partir instamment en Utopie. Je vous raconterai … A très bientôt pour les nouvelles aventures du sobre Glomérule. N’en doutez jamais !

 

 

 

 

 

 

Ballade en forêt

forests-231066_640.jpg

Ballade en forêt .

18h00. L’heure idéale pour une ballade en forêt, à deux pas d’ici.
Ce violent orage de grêle a bien rafraîchi l’ atmosphère.
Une température de septembre en Juillet le temps de quelques heures.
Du moins c’est ce que je pensais.
Mais déjà je dois descendre la fermeture éclair de ma veste.

Des grêlons, branches arrachées et morceaux de rochers gisent ça et là sur le chemin.
Nous approchons Ivana et moi, de cette clairière .
J’ai toujours voulu l’ explorer. Cet endroit m’attire.
Il est fascinant, mystérieux.
Il est à la fois un coin sombre, avec une multitude d’arbres «bi» voire tricentenaires, et cet espace ouvert, lumineux, bordé par cette petite cascade.

( à écouter de préférence à volume réduit, en fond sonore lointain).

Merci de chuchoter ce texte… afin de ne pas effrayer la faune 🙂

Nous pénétrons dans ce temple sacré.
Le sol est capitonné d’un épais tapis de mousse, dans lequel nous nous enfonçons à chaque pas, sans bruit.
Les vénérables culminent à plus de quinze mètres.
Ivana et moi regardons simultanément leur cime, en quête de vie sauvage… Rien.
Ni écureuil, ni oiseau ! Ils ont dû nous sentir arriver.
Nous nous retrouvons au milieu de cette assemblée plénière. Un procès est en cours ?
Peut-être…
Une vieille souche sombre et trouée semble nous regarder.
Elle a l’allure d’ une sorcière. Frissons…
Des résineux jonchent le sol de leurs dépouilles, troncs, restes de branchages.
Un véritable carnage a été commis ici par la main de l’ homme.
Tragique.
Une brise odorante vient nous titiller, les naseaux. Mélange de terre humide, d’ humus, et de champignon. J’adore ! Ivana ma chienne, aussi. Nous voilà tous les deux à flairer…
Puis avant de payer pour ces Hommes, pour leur crime, nous nous esquivons le plus discrètement possible vers la clairière, et tout au bout son cours d’eau …

Glomérule Néphron.

Avatar articles

Photo de la page cliquez ICI

Son du ruisseau : la Sonotheque.org (sons gratuits et libres de droits- Voir conditions)