SuperGlomé

Super Hero Miniature Plastic Toy Captain America

Super-Glomé.

Ce texte a été validé par « D iCi COMIQUE’S » 😉

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Auparavant…

Tchiot (le petit en ch’ti) nous a fait découvrir dans la «Rédaction de Tchiot» Part I et Part II, les pouvoirs qu’ il est persuadé de posséder.
Ceux-ci seraient d’ailleurs dignes d’appartenir à un super-héros ! Qui pourrait s’ appeler… pourquoi pas … SuperTchiot » !
Tonton Glomérule, chez qui le petit vit depuis la mort de sa mère, a nier tout ce que ce dernier pouvait ressentir par rapport à ses pouvoirs, explications cartésiennes à l’ appui .
Mais il s’en veut maintenant …

Bon sang, pourquoi lui ai-je dit tout cela !
Qu’ il était plus fort qu’ avant parce qu’ il s’ était persuadé que cette médaille et son collier trouvés au bord de la route, le rendaient plus fort. Mais qu’ il n’en était rien, pareil pour ses talents de télépathe… imaginaires !

Misère ! Sans m’ en rendre compte, j’ avais fait la même erreur que feu mon père ! Qui, lorsque que je lui avais annoncé que j’ avais le don d’ invisibilité et celui de figer le temps par ma rapidité, avait passé sa journée et la semaine entière, à me démontrer que par A+B, tous ces « exploits » ne pouvaient s’ expliquer que par de la logique pure !
Suite à son intervention, que d’ années perdues à me prouver à moi-même que j’ avais raison !

Tenez, l’ autre jour encore, comme à tous les apéros, grâce à mon invisibilité, j’ ai pu finir tous les fonds de verre de mes maîtres et les petits canapés qui les accompagnaient.
Sans qu’ ils s’en rendent compte !!!

De toute manière, s’ ils avaient remarqué ces manques, j’ aurais été mis hors de cause ! Puisqu’ au même instant, je figeai l’ espace-temps et à la vitesse de l’ éclair (au chocolat 😉 ), instantanément me retrouvais au portail, à aboyer sur le facteur terrorisé !

Maintenant que j’y songe… Et si ces faits surnaturels que Tchiot et moi-même pouvions accomplir, tenaient de l’ atavisme ?
Cela voudrait donc dire que Papa, lui aussi, possédait des pouvoirs !
Lesquels étaient-ils ? Et pourquoi me les avoir caché toute sa vie !

Une chose est certaine, je dois tout avouer à Tchiot, et m’ excuser sur-le-champ. Il ne doit pas douter des siens !

À suivre : «La ligue des héros»… très prochainement !

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Crédit Photo : Corps de SuperGlomé

La rédaction deTchiot – Part II

Hero Strength Success Superman Power Superhero

La rédaction de Tchiot – Part II

Ce texte a été validé par « MORVELLE COMIQUES » 😉

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Si vous avez lu la première partie, je vous conseille de passer tout ce blabla et d’ aller directement à la suite, juste en dessous 😉

Précédemment, dans la saynète Acte III «La muse», jouée par la troupe du petit théâtre de Glomérule (composée que de chiens) …
…Tchiot, devait rédiger un texte pour l’ école.
Mais il était en manque d’ inspiration. Jusqu’ à ce que la muse y remédie.
Auparavant… Part I …

Je m’ appelle Tchiot et suis un chien âgé de deux ans, dix années en âge d’ Homme.
L’ autre jour, tonton me raccompagnait de l’ école de dressage, et que c’est là que j’ ai vu briller cette chose, au bord du talus.
Depuis à chaque fois que je sors, je la porte au cou.
Et plus personne ne m’ embête ! C’est dingue !
Maintenant quand je regarde les autres chiens droit dans les yeux, ils tombent le regard ! Et partent en courant la queue basse !!!
C’est fini, je ne me fais plus attaquer, ni mordre…
Avec cet objet en ma possession, j’ arrive aussi à contrôler les humains !
Je m’ asseois devant eux, haletant, la langue pendante sur le côté, et les regarde fixement .
Je pense très fort au mot « Schmackos» ( mot magique, que cette chose mystérieuse m’a soufflé ). Et vous ne me croirez jamais, mais tous me caressent et me donnent une friandise !
En rentrant tout à l’ heure de l’ école, je n’ ai pas eu le temps d’ enlever cet artefact.
Et tonton qui a retrouvé ses lunettes l’ a vu ! Aie, aie, aie !!! Je vais me faire gronder !

La suite :

– Où as-tu trouvé cette médaille et ce collier ? me demanda mon tonton.

– Heu… sur le chemin de l’école… tu sais l’ autre jour… heu…tu étais avec moi !

– Ah bon ? Je n’ ai rien vu ! Tu aurais pu m’ en parler. Ils doivent appartenir à quelqu’un qui les cherche sûrement.

Alors, je lui ai tout raconté, les pouvoirs que j’ ai obtenu grâce à cette trouvaille …

Et vous savez ce qu’ il m’ a dit ? Eh bien, il m’ a dit que c’ est parce que je portais ce collier et cette médaille que je me sentais plus fort, et donc plus sûr de moi.
Que les autres le sentaient et le voyaient et ne tentaient surtout pas de m’ affronter .

– Et pour  la télépathie avec les humains alors, c’ est quoi ton explication ? je lui ai dit, et tac !

– Eh bien, ils voient en toi, un bon chien, qui a le regard franc, droit dans ses bottes…
et ont envie de le caresser et de le récompenser !

– Et le mot magique « Schmackos » , alors ? Qu’ est-ce que tu en fais, hein ? Ah, ah !

– Tu as dû l’ entendre un jour, l’ oublier, mais ton inconscient l’ a enregistré !

– C’est quoi l’ inconschiant tonton ?

– L’ inconSCIENT, Tchiot !

– Et, c’est quoi alors ?

– C’est … heu… laisse tomber, je t’ expliquerai plus tard !

Bon, voyons ce collier et cette médaille. Y a-t’il une inscription, un nom, une adresse, gravés dessus ?

– Mais je veux les garder Tonton !!! (chouinements…)

– Doucement Tchiot, calmes toi ! Ne te mets pas dans ces états-là, cela ne sert à rien. Si ce collier est à quelqu’ un, nous lui rendrons, un point c’est tout ! C’est une question d’ honnêteté ! Si tu as des supers pouvoirs comme tu le dis, alors tu es un super-héros ?!

– Ben… oui !

– Eh bien un super-héros se doit d’ être intègre !

– c’est quoi tonton, un tégre ?

– Honnête, si tu préfères ! Mais qu’ est-ce que tu apprends à l’ école ?
Tu écoutes au moins la maîtresse ?

– Oui tonton !

– Mouais … bon alors, voyons donc ce collier ! Hum… non…hum, non je ne vois rien d’ inscrit !

– Ouééé !

– Ah si ! la lettre S sur la médaille !

– Noooon…

– Mais rien d’ autre ! Tu peux les garder petit !

– Ouééé, yououuuuh !

– Hi, hi, hi, doucement petit, doucement, tu vas finir par me faire tomber, à sauter et à courir partout comme ça, dans tous les sens !

Tonton ne croit pas à mes pouvoirs.
Il cherche des explications rassurantes, comme toujours !

Mais moi, je sais!

Oui, je le sens et je le sais …

Il me faut maintenant un nom de super-héros  !
La lettre S figure sur cette médaille … Comment pourrais-je me nommer ?
Superchien ? Non !
Superdog, non plus ! Je suis ni anglais, ni américain.

Heu… et pourquoi pas SuperTchiot !

Oui, SuperTchiot ! Trop cooool !

La suite de l’ aventure cliquez ICI

Avatar Tchiot

Tchiot.

Crédit Photo : Superman

La rédaction de Tchiot – Part I

Fifi alias Tchiot

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Précédemment, dans la saynète Acte III « La muse », jouée par la troupe du petit théâtre de Glomérule (composée que de chiens) …
… Tchiot, devait rédiger un texte pour l’ école.
Mais il était en manque d’ inspiration. Jusqu’ à ce que la muse y remédie.
Merci à Iotop de m’ avoir incité à écrire cette suite  …

 

La rédaction de Tchiot : Part I

TCHIOT                                        Le 10 Mai 2019.
Classe de CM2                             Rédaction.

 

 

On m’ appelle Tchiot. Le petit en Ch’ti. Même si j’ ai fêté mes 2 ans , il y a une semaine. (Cela fait environ dix années en temps d’ Homme).

Ce que je vais vous raconter est mon histoire.
Je tiens un carnet que je remplis tous les jours.
Et quand je le relis, j’ ai moi-même du mal à croire à ce qui m’ est arrivé.
Mais c’est la stricte vérité. Je vous le jure.

Depuis que ma maman est morte, je vis chez mon oncle Glomérule.
Vous savez, celui qui fait du théâtre et qui m’ y emmène à chaque fois.
J’ ai même joué dans sa dernière pièce « la muse» .

Tonton m’ a dit que j’ ai beaucoup de talent.
Il est très fier de moi et de ce que je suis devenu .
Il me l’ a répété encore hier soir, en me souhaitant « bonne nuit ».

Tout ça pour dire que l’ autre jour, tonton me ramenait de l’ école de dressage, et que c’est là que j’ai vu cette chose.
Nous marchions le long de la route et au bord du talus, je l’ ai aperçu.
Elle étincelait comme un soleil.
Je l’ ai ramassé et transporté dans ma gueule, jusqu’ à la maison.
Glomérule n’ a rien vu. Sans ses lunettes, il «beagle» complet !
Et pourtant, c’ est un boxer pur race …

Bref, depuis, à chaque fois que je sors, je la porte au cou.
Et plus personne ne m’ embête ! C’est dingue !
Maintenant quand je regarde les autres chiens droit dans les yeux, ils tombent le regard ! Et partent en courant la queue basse !!!

C’est fini, je ne me fais plus attaquer, ni mordre…

Avec cet objet en ma possession, j’ arrive aussi à contrôler les humains !
Je m’ asseois devant eux, haletant, la langue pendante sur le côté, et les regarde fixement .
Je pense très fort au mot « Schmackos» ( mot magique, que cette chose mystérieuse m’a soufflé ).
Vous ne me croirez jamais, mais croix de bois, croix de fer … tous me caressent et me donnent une friandise !
Je suis devenu invincible et télépathe ou télépatte, ou télépapatte ?
Je ne sais plus comment ça se dit et s’ écrit !

En rentrant tout à l’ heure de l’ école, je n’ ai pas eu le temps d’ enlever cet artefact.
Et tonton qui a retrouvé ses lunettes l’ a vu ! Aie, aie, aie !!!

La suite cliquez ICI

Avatar Tchiot
Tchiot.

Ce texte a été validé par « D’iCi Comiques ».

Crédit Photo : SuperTchiot

 

 

La Muse. Acte III. Tchiot

Calliope.jpg

La Muse.

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine, sauf la Muse, bien évidemment.

Pièce en trois actes (saynète), présentée par la troupe du petit théâtre de Glomérule, pour en savoir plus cliquez ICI

Pour l’ ACTE I . La déculottée de Glomérule, cliquez Là
Pour l’ ACTE II. Le politichien, cliquez Ici.

ACTE III. Tchiot

TCHIOT, LA MUSE, GLOME, B.C.B.G

Le rideau s’ ouvre sur le troisième acte.

Il ne reste plus en scène que deux personnages, ( le petit )Tchiot , et la muse.
Dans la pénombre, en arrière-plan, l’ on aperçoit toujours Glomé qui s’ était éclipsé après sa déculottée, mais B.C.B.G, médusé par la muse lui aussi, l’ a rejoint maintenant.

Tchiot, toujours couché par terre sur le ventre, devant une page de son cahier à spirale maintenant remplie de gribouillis, interpelle de nouveau la muse.
TCHIOT
Allez m’dame, aidez-moi, s’ il vous plaît !

LA MUSE à part,
Voilà un monde dans lequel je ne me reconnais plus !
( insistante sur toute la suite de la tirade)
Où est donc passé l’ Art de l’ écriture, avec un grand A ?
Et ses valeurs ?
Qu’ ai-je vu jusqu’ à présent ?
Un écrivaillon, pur produit de la société de consommation, à qui il faut tout et tout de suite, sinon Môssieur change de fournisseur !
Un politique peu recommandable, à qui il faut inspirer un discours, ressemblant plus à un tour de passe-passe, qu’ à de l’ art oratoire !
Et maintenant, quel rôle veut-on me faire jouer ?
Préceptrice ?
Que veut-on que je fasse ?
De l’ aide aux devoirs ?
Mais nom d’ un chien, je suis une muse !

TCHIOT
M’dame ?

LA MUSE
Oui, jeune !

TCHIOT intimidé, maintenant,
Ben, je dois faire une rédaction sur le thème de mon choix.

LA MUSE à part,
Ah ! Je vois ! Le pire qui soit ! L’ embarras du choix ! L’ épreuve des figures libres ! Du « vrai patinage  » artistique  ! Et la fameuse angoisse de la feuille blanche qui va avec … Le pire qui soit !
Il n’ y a à mes yeux pour ce problème, qu’ une solution.
Se recentrer. Et se concentrer sur ce qui nous tient à cœur.

LA MUSE à Tchiot,
Qu’ est-ce que tu aimes faire pendant tes loisirs mon petit Tchiot ?
(à part) Petit tchiot ! Pléonasme Ch’ti !

TCHIOT  hésitantcherche dans ses pensées.
Euh… j’ aime… heu… lire .

LA MUSE
Oui et quoi d’autre ?

TCHIOT
Heu… écrire .
Plein d’ enthousiasme, Ah oui, j’ adore écrire des histoires !

LA MUSE  dans un soupir de soulagement,
Enfin ! Quelqu’ un digne d’ être aidé !
Elle donne une caresse  à Tchiot, puis lui dit,
Allez, viens petit ! Allons dans un endroit plus confortable pour écrire.

Ils quittent tous deux la scène.
C’ est alors que surgissent de la pénombre, côte à côte, Glomé et B.C.B.G.

B.C.B.G à Glomé,
Avez-vous entendu parler de cette autre muse, Calliope ?

GLOME
Euh… la muse de la poésie et de l’ éloquence ?

B.C.B.G
Oui exactement, eh bien…

GLOME l’ interrompt,
Je crois que vous avez oublié votre mallette là-bas !

B.C.B.G
Ah oui, c’est exact, merci.

B.C.B.G s’ en retourne la chercher.

GLOME  à part,
Calliope ! Pfff ! Je ne vais pas risquer d’ énerver une seconde fois ma muse, Polymnie !

Glomé récupère la pancarte de la petite annonce et profite de l’ absence de son compère, pour prendre le large !

B.C.B.G revient, tout en trottinant, il cherche Glomé, l’ appelle en mâchouillant son nom : « omé ». Il porte en effet dans sa gueule , sa mallette par la poignée .
Il aspire le filet de bave qui s’ en écoule, en émettant un son bizarre : « iiisssup» .
Puis il regarde songeur, l’ emplacement vide où était posé la pancarte.

Il comprend soudain la manoeuvre de diversion de Glomé et lâche , en hochant la tête : « Rah ! Le chien ! Il s’ est enfui !« 

Il sort de scène à son tour .

Le rideau se referme sur ce troisième et dernier Acte.

Vous souhaitez lire la Rédaction de Tchiot, cliquez ICI

end-812226_640-1.jpg

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Crédits Photos : Calliope, Rideau rouge « The End »

La Muse. Acte II. Le politichien

apollo-and-the-muses-876292_1280

La Muse.

 

Pièce en trois actes (saynète), présentée par la troupe du petit théâtre de Glomérule, pour en savoir plus cliquez ICI

Pour l’ ACTE I . La déculottée de Glomérule, cliquez Là
ACTE II. Le politichien.

B.C.B.G, TCHIOT, LA MUSE

Cette pièce est une œuvre de pure fiction. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Le rideau s’ ouvre sur le deuxième acte. Reste en scène B.C.B.G ( Bon Chic Bon chien ) en costard cravate, Tchiot ( le petit ), et la muse .
L’ on aperçoit dans la pénombre, en arrière-plan, Glomé qui s’ est éclipsé après sa déculottée, mais qui reste là en tendant l’ oreille.

Tchiot, toujours couché par terre sur le ventre, écrit quelque chose sur son cahier. Puis, le rature violemment, en poussant un soupir.

Alors que B.C.B.G prend la poignée de sa mallette dans sa gueule et tourne les talons ( ou plutôt les ergots), la muse l’ interpelle . Il s’ arrête net, fait demi-tour, et pose son attaché-case.

B.C.B.G la queue basse, et le regard du chien pétochard, tout hésitant, lui répond un petit,
Oui, c’est pour quoi ?

LA MUSE
Vous aussi vous recherchez une Muse ? La petite annonce, l’ idée est de vous ?

B.C.B.G
Non, je passais par là, j’ ai vu cette annonce, et me suis joins à Glomé et à Tchiot.
J’ aurais besoin d’ une muse qui m’ inspirerait une allocution cruciale pour ma carrière.

LA MUSE
Une allocution, vous dites ?

B.C.B.G
Oui, je suis politichien. Je viens de parcourir toute la contrée et ai visité chaque refuge canin, suite aux aboiements incessants, nés de la grogne générale.
Et pour y mettre un terme, je dois maintenant faire un discours.

LA MUSE
Ah oui ? Et que veulent ces « enragés » ?

B.C.B.G
Enragé, le terme est un peu fort. Ils veulent plus de croquettes, moins chères et plus goûteuses.

LA MUSE
Rien que ça ! Et comment comptez-vous vous y prendre ?

B.C.B.G
Il ne peut y avoir meilleure opportunité pour moi. Bien avant «cette crise», je devais justement rendre un service à un ami, qui m’ a bien aidé pendant ma campagne électorale. Il m’ a fourni gratuitement ses savoureuses croquettes, pour les buffets de tous mes meetings.

LA MUSE
Hum !

B.C.B.G
Je dois faire une synthèse de mon périple et arriver à convaincre … la qualité au détriment de la quantité.
Les croquettes de mon ami sont plus chères, mais très bonnes, et surtout plus caloriques. Plus vite rassasié, vous en mangez moins. Au final, vous obtenez un excellent repas, à moindre coût !

LA MUSE
Plus caloriques, hum ! Une sorte de transition énergétique, finalement …

B.C.B.G
Oui ! Quelle bonne idée vous venez de me donner, une transition énergétique ! Vous devriez faire de la politique !

LA MUSE
Non merci, très peu pour moi !
Mais n’ avez-vous donc pas de conseiller, d’ expert en communication, qui vous écrirait votre boniment ?

B.C.B.G
Non, il a démissionné.

LA MUSE
Au mauvais moment, c’est ballot !

B.C.B.G
Comme vous dites !
Seriez-vous intéressée par ce travail ?
Je vous donnerais la somme que vous voudrez … ou autant de croquettes que …

LA MUSE  choquée par ces propos, l’ interrompt,
Sachez Monsieur que nul ne m’ achète !
C’ est moi qui choisis qui j’inspire !
Et votre « affaire » me semble ni très honnête, ni artistique !
à part,  même si l’ embrouille reste tout un art !

De ce refus, B.C.B.G  reste bouche bée ( ou gueule pendante, si vous préférez)
Soudain, Tchiot prend la parole.

TCHIOT  insistant,
M’dame, vous pourriez m’ aider, s’ il vous plaîîîîîîît !

Le rideau se referme sur cette scène.

curtain-812222_640

Ne ratez pas L’ acte III « Tchiot » , cliquez ICI

avatar-articles
Glomérule Néphron.

Crédits photos:  La Muse IIRideau rouge « to be continued»

La Muse. Acte I. La déculottée de Glomérule

Chopin Monument Paris Muse Music Parc Monceau

La Muse.

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine, sauf la Muse, bien évidemment.

Pièce en trois actes (Saynète), présentée par la troupe du petit théâtre de Glomérule, pour en savoir plus cliquez ICI

ACTE I . La déculottée de Glomérule.

B.C.B.G, GLOME, TCHIOT, LA MUSE

Roulement et tradition des trois coups … le rideau s’ ouvre.

Le décor :
Deux colonnes antiques situées aux deux extrémités, côté public, d’ une estrade à deux marches, imitation marbre.
Adossée contre l’ une d’ elle, une pancarte sur laquelle figure cette petite annonce :
« À cause d’une défection, poste de muse à pourvoir. Elle devra être bien inspirée et d’ une grande disponibilité. Travail dimanche et jour férié possible.
Pas sérieux s’ abstenir » .

Les acteurs :
Sur l’ estrade, à droite : Riri. Il est assis, et habillé en costard cravate, un attaché-case posé à côté de lui. Il se nommera pour l’ occasion : B.C.B.G. ( Bon Chien, Bon Genre).
Au centre : Glomérule, alias GLOME (prononcer Glomé) . Il a le train arrière posé sur l’ estrade et les deux pattes avant sur la première marche.
Il est emmitouflé dans un sweat-shirt noir à capuche, beaucoup trop grand pour lui.
Son museau dépasse à peine de la capuche, et ses pattes ne sortent même pas des manches !

À gauche : au pied de la pancarte le petit Fifi, dont le nom sera pour cette saynète : TCHIOT ( le petit).
Il est couché sur son ventre, devant lui, un cahier d’ école à spirale.
Il fixe la page blanche. Son front plissé lui donne un air soucieux.

C’est alors qu’ entre sur scène Loulou, la muse, vêtue d’ un seyant drapé blanc.

LA MUSE hautaine, en regardant nos trois compères, daigne se fendre d’ un
Bonjour.

B.C.B.G
Bonjour.

LA MUSE à part.
Tiens ! Un chien qui parle !

GLOME
Bonjour Madame.

LA MUSE amusée, à part.
Un sweat qui parle, de mieux en mieux …

Glomé, d’ un vif coup de tête en arrière, enlève sa capuche et dévoile son museau.

LA MUSE à part.
Ah non, pardon ! Deux chiens qui parlent !

Et après avoir regardé fixement pendant un instant Tchiot,

LA MUSE toujours à part.
Et jamais deux sans trois, je suppose !

TCHIOT
Bonjour m’dame.
à part, en parlant de la muse, Bizarre une chienne qui parle, enroulée dans une nappe blanche !

LA MUSE à part
Bingo, qu’ est-ce que je disais ! Trois chiens qui parlent !
Non, mais je vais me réveiller !

GLOME à la Muse
Vous venez pour la petite annonce ?

LA MUSE
Exactement ! Je lis « à cause d’une défection, poste de muse à pourvoir »…

GLOME l’ interrompt
Oui, c’est cela

LA MUSE
Mais, c’ est moi la muse !

GLOME
Parfait, c’est ce que nous recherchons !

LA MUSE énervée,
Non mais c’est moi, Polymnie ! Je suis toujours là et n’ ai pas abandonné mon poste, comme vous le dites !

GLOME
Ah bon ? Pourtant, à mon retour de mon Tour du monde imaginaire, je n’ ai trouvé personne pour m’ inspirer. Il y a eu comme … un instant de flottement, et je me suis senti bien seul. Où étiez-vous donc passée ?

LA MUSE excédée,
Mais je rêve ! Je vais devoir me justifier d’ un contre-temps à… à… à… à un chien ?!

GLOME
Madame, cesser de m’ aboyer dessus et n’ inversons pas les rôles, je vous prie, c’est moi qui devrais être agacé.

LA MUSE condescendante,
Ah oui ? Et dites moi pourquoi ce serait à vous d’être agacé ? Parce que votre muse ne vous est pas dévouée toute entière, et n’ est pas à votre service vingt quatre heures sur vingt quatre, trois cent soixante cinq jours par an ? Vous m’ avez pris pour une hot-line ? (Sur un ton caustique). Allo, bonsoir, Polymnie à votre service, que puis-je faire pour vous ?

GLOME à part
Pas commode la muse, rien à voir avec une bonne fée !

LA MUSE
Sachez Monsieur GLOME que vous n’ êtes pas seul au monde.
Et vous devriez plutôt me remercier, au lieu de vous plaindre !

GLOME
Comment ça ?

LA MUSE
Cette idée de pièce de théâtre, croyez-vous qu’ elle vous soit venue comme ça, par hasard ?

GLOME
Euh…

LA MUSE
Décidément, votre ingratitude n’ a d’ égale que votre impatience !

GLOME à part
Eh bien mes amis, quelle déculottée !

Le rideau se referme sur cette scène.

curtain-812222_640

Aller à l’ Acte II , en cliquant ICI

avatar-articles

Glomérule Néphron, dont la santé va mieux à présent  🙂

Enfin, du moins assez pour écrire  😉

Encore merci pour tous vos messages de soutien 🙂

Crédits photos : La Muse, Rideau rouge « To be continued »

Le petit théâtre de Glomérule (suite)

Syria Bosra Amphitheater Rondelle Roman Theatre

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Auparavant …cliquez ICI

Le décor.

Dog Humor Puppy Cute St Patrick's Day Chihuahua

Aldo, notre régisseur de plateau, nous a mâchouillé, craché, puis re-mâchouillé du papier, toute la journée d’ hier.
Nous nous demandions bien ce qu’ il allait sortir de ces kilos de cellulose et de tous ces litres de bave.
– Vous aurez la surprise demain, nous disait-il !

Et miracle, ce matin, après une bonne nuit de séchage, le décor maison de notre saynète était prêt !
Deux superbes colonnes antiques étaient nées, et pour les rendre plus contemporaines, quelques signes tagués dessus.
Elles sont posées aux deux extrémités, côté public, d’une estrade à deux marches, imitation marbre.
Adossée contre l’ une d’ elle, une pancarte.

Certes, notre décor reste minimaliste, rien à voir avec la photo, mais l’ essentiel y est.

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Crédits photos : Théâtre antique, Aldo notre régisseur