Des nouvelles d’ Akhënar ?

Bonjour,

Quelqu’un a-t-il des nouvelles d’Akhënar ? Oui, vous savez mon homonyme extra-terrestre ! Néphron Akhënar.

Il m’a demandé, il y a bientôt plus d’une semaine d’être coauteur sur mon blog, après avoir « cracké » mon mot de passe et détourné mon site.

Et depuis, plus personne ! Ce type est incroyable !

Le gars, s’est-il envolé ? A-t-il rejoint ses pénates plus vite que prévu ?

Allô, Houston à Akhënar ! 

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Crédits photo : cliquez ICI

 

 

La ligue des super-héros

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : nos super-héros appartiennent à la gent canine.

La ligue des super-héros.
( suite et fin de notre trilogie Super-héros, clin d’ œil à « Avengers Endgame », sorti le 24 avril ).

La disparition.

Ce texte a été validé par MORVELLE COMIQUE’S et D’iCi COMIQUE’S 😉

Auparavant … Je m’ étais décidé à parler à Tchiot de mes pouvoirs
Et quelle ne fut pas ma surprise, lorsqu’il s’ exclama : « j’ en étais sûr » !

 

Dimanche.

Le jour J était enfin arrivé.
Le repas familial dominical, que j’ aime nommer : « L’ orgie hebdomadaire » !
Apéro avec ses petits « chkroun-chkrountch » à gober, ses spiritueux à siffler, ses entrées… pasti, antipasti, poisson, viande, que sais-je encore… « Amenez les poulardes » !

L’ ambiance était à son comble. Les petits enfants criaient à gorge déployée et couraient dans tous les sens. Ces chenapans nous avaient déjà coiffés au poteau dans la course aux restes de l’ apéritif, amuse bouches et autres fonds de verre. De vrais gloutons !

Leurs parents et grands parents trop occupés, une fois passés à table, à déguster le nouveau millésime du grand cru apporté par l’ oncle Jacky, ne géraient plus rien, et laissaient cette meute sauvage livrée à elle-même.

(Certains mauvais esprits diront qu’ anesthésié par l’ alcool et abruti par le bruit, à moins que ce ne soit l’ inverse, tout ce beau monde avait oublié SuperTchiot et SuperGlomé.
Mais moi, je dirais que ce qui va suivre ne peut-être que la preuve de l’ existence de nos super-pouvoirs et de la supériorité de l’ intelligence de notre espèce canine, face à celle des humains).

N’ ayant pas pu approcher des reliefs de l’ apéro, notre seul espoir maintenant, résidait dans ceux du festin.
L’ inévitable advint à la fin de cet après-midi interminable qui s’était passé pour nous, à baver en regardant les autres bâfrer.

Tout alla très vite.
D’ un seul regard complice avec SuperTchiot, ce dernier comprit qu’ il devait immédiatement passer à l’ action.
Comme prévu, en s’ asseyant à côté des fêtards, et en les regardant les uns après les autres, un sourcil relevé, il fit une diversion télépathique, en pensant très fort au mot magique «schmackos». Il put ainsi distraire toute la tablée. Il en fit le tour et chacun lui donna un petit morceau de quelque chose, qu’ il dévora à chaque fois un peu plus goulûment.

Pendant ce temps, j’ utilisais mon don d’invisibilité pour me glisser dans la cuisine américaine. Puis, je pris délicatement entre mes crocs, le dernier des poulets cuits qui avait échappé à la débauche culinaire. Il était entier et encore tiède ! Hum … Miam, miam !

En utilisant mes autres super-pouvoirs, je figeai le temps et rapide comme l’ éclair, je sortis sans me faire voir, par la baie vitrée entrouverte, le volatile dans ma gueule.

SuperTchiot ne tarda pas à me rejoindre dans le jardin, où nous pûmes festoyer tous deux, à notre tour.

Puis repus, nous fîmes une sieste bien méritée.

Un peu plus tard, lorsque les invités furent partis, nos maîtres se rendirent compte de la disparition de leur dîner. Une enquête fut menée, mais sans résultat.

Devant nos alibis en béton, il ne pouvait être question de nous inculper.
Tchiot, après avoir quémandé quelques restes à la fin du repas était sorti.
Quant à moi, comme le vieux chien que je suis, j’avais passé selon eux, l’après-midi entière à ronfler dans le jardin !

Ils en conclurent que ce devait être Denise, la femme de l’ oncle Jacky, qui avait probablement récupérer les restes, comme il lui était toujours proposé de le faire, d’ habitude !

« Mission accomplie SuperTchiot », dis-je au petit.
« Une totale réussite mon tonton SuperGlomé », me répondit-il, hilare !

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Crédits Photos : montage photo Super Tchiot : Cliquez ICI  puis Là

Pour le montage photo de super Glomé : Cliquez Là

 

SuperGlomé

Super Hero Miniature Plastic Toy Captain America

Super-Glomé.

Ce texte a été validé par « D iCi COMIQUE’S » 😉

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Auparavant…

Tchiot (le petit en ch’ti) nous a fait découvrir dans la «Rédaction de Tchiot» Part I et Part II, les pouvoirs qu’ il est persuadé de posséder.
Ceux-ci seraient d’ailleurs dignes d’appartenir à un super-héros ! Qui pourrait s’ appeler… pourquoi pas … SuperTchiot » !
Tonton Glomérule, chez qui le petit vit depuis la mort de sa mère, a nier tout ce que ce dernier pouvait ressentir par rapport à ses pouvoirs, explications cartésiennes à l’ appui .
Mais il s’en veut maintenant …

Bon sang, pourquoi lui ai-je dit tout cela !
Qu’ il était plus fort qu’ avant parce qu’ il s’ était persuadé que cette médaille et son collier trouvés au bord de la route, le rendaient plus fort. Mais qu’ il n’en était rien, pareil pour ses talents de télépathe… imaginaires !

Misère ! Sans m’ en rendre compte, j’ avais fait la même erreur que feu mon père ! Qui, lorsque que je lui avais annoncé que j’ avais le don d’ invisibilité et celui de figer le temps par ma rapidité, avait passé sa journée et la semaine entière, à me démontrer que par A+B, tous ces « exploits » ne pouvaient s’ expliquer que par de la logique pure !
Suite à son intervention, que d’ années perdues à me prouver à moi-même que j’ avais raison !

Tenez, l’ autre jour encore, comme à tous les apéros, grâce à mon invisibilité, j’ ai pu finir tous les fonds de verre de mes maîtres et les petits canapés qui les accompagnaient.
Sans qu’ ils s’en rendent compte !!!

De toute manière, s’ ils avaient remarqué ces manques, j’ aurais été mis hors de cause ! Puisqu’ au même instant, je figeai l’ espace-temps et à la vitesse de l’ éclair (au chocolat 😉 ), instantanément me retrouvais au portail, à aboyer sur le facteur terrorisé !

Maintenant que j’y songe… Et si ces faits surnaturels que Tchiot et moi-même pouvions accomplir, tenaient de l’ atavisme ?
Cela voudrait donc dire que Papa, lui aussi, possédait des pouvoirs !
Lesquels étaient-ils ? Et pourquoi me les avoir caché toute sa vie !

Une chose est certaine, je dois tout avouer à Tchiot, et m’ excuser sur-le-champ. Il ne doit pas douter des siens !

À suivre : «La ligue des super-héros»… cliquez ICI .

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Crédit Photo : Corps de SuperGlomé

La rédaction deTchiot – Part II

Hero Strength Success Superman Power Superhero

La rédaction de Tchiot – Part II

Ce texte a été validé par « MORVELLE COMIQUES » 😉

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Si vous avez lu la première partie, je vous conseille de passer tout ce blabla et d’ aller directement à la suite, juste en dessous 😉

Précédemment, dans la saynète Acte III «La muse», jouée par la troupe du petit théâtre de Glomérule (composée que de chiens) …
…Tchiot, devait rédiger un texte pour l’ école.
Mais il était en manque d’ inspiration. Jusqu’ à ce que la muse y remédie.
Auparavant… Part I …

Je m’ appelle Tchiot et suis un chien âgé de deux ans, dix années en âge d’ Homme.
L’ autre jour, tonton me raccompagnait de l’ école de dressage, et que c’est là que j’ ai vu briller cette chose, au bord du talus.
Depuis à chaque fois que je sors, je la porte au cou.
Et plus personne ne m’ embête ! C’est dingue !
Maintenant quand je regarde les autres chiens droit dans les yeux, ils tombent le regard ! Et partent en courant la queue basse !!!
C’est fini, je ne me fais plus attaquer, ni mordre…
Avec cet objet en ma possession, j’ arrive aussi à contrôler les humains !
Je m’ asseois devant eux, haletant, la langue pendante sur le côté, et les regarde fixement .
Je pense très fort au mot « Schmackos» ( mot magique, que cette chose mystérieuse m’a soufflé ). Et vous ne me croirez jamais, mais tous me caressent et me donnent une friandise !
En rentrant tout à l’ heure de l’ école, je n’ ai pas eu le temps d’ enlever cet artefact.
Et tonton qui a retrouvé ses lunettes l’ a vu ! Aie, aie, aie !!! Je vais me faire gronder !

La suite :

– Où as-tu trouvé cette médaille et ce collier ? me demanda mon tonton.

– Heu… sur le chemin de l’école… tu sais l’ autre jour… heu…tu étais avec moi !

– Ah bon ? Je n’ ai rien vu ! Tu aurais pu m’ en parler. Ils doivent appartenir à quelqu’un qui les cherche sûrement.

Alors, je lui ai tout raconté, les pouvoirs que j’ ai obtenu grâce à cette trouvaille …

Et vous savez ce qu’ il m’ a dit ? Eh bien, il m’ a dit que c’ est parce que je portais ce collier et cette médaille que je me sentais plus fort, et donc plus sûr de moi.
Que les autres le sentaient et le voyaient et ne tentaient surtout pas de m’ affronter .

– Et pour  la télépathie avec les humains alors, c’ est quoi ton explication ? je lui ai dit, et tac !

– Eh bien, ils voient en toi, un bon chien, qui a le regard franc, droit dans ses bottes…
et ont envie de le caresser et de le récompenser !

– Et le mot magique « Schmackos » , alors ? Qu’ est-ce que tu en fais, hein ? Ah, ah !

– Tu as dû l’ entendre un jour, l’ oublier, mais ton inconscient l’ a enregistré !

– C’est quoi l’ inconschiant tonton ?

– L’ inconSCIENT, Tchiot !

– Et, c’est quoi alors ?

– C’est … heu… laisse tomber, je t’ expliquerai plus tard !

Bon, voyons ce collier et cette médaille. Y a-t’il une inscription, un nom, une adresse, gravés dessus ?

– Mais je veux les garder Tonton !!! (chouinements…)

– Doucement Tchiot, calmes toi ! Ne te mets pas dans ces états-là, cela ne sert à rien. Si ce collier est à quelqu’ un, nous lui rendrons, un point c’est tout ! C’est une question d’ honnêteté ! Si tu as des supers pouvoirs comme tu le dis, alors tu es un super-héros ?!

– Ben… oui !

– Eh bien un super-héros se doit d’ être intègre !

– c’est quoi tonton, un tégre ?

– Honnête, si tu préfères ! Mais qu’ est-ce que tu apprends à l’ école ?
Tu écoutes au moins la maîtresse ?

– Oui tonton !

– Mouais … bon alors, voyons donc ce collier ! Hum… non…hum, non je ne vois rien d’ inscrit !

– Ouééé !

– Ah si ! la lettre S sur la médaille !

– Noooon…

– Mais rien d’ autre ! Tu peux les garder petit !

– Ouééé, yououuuuh !

– Hi, hi, hi, doucement petit, doucement, tu vas finir par me faire tomber, à sauter et à courir partout comme ça, dans tous les sens !

Tonton ne croit pas à mes pouvoirs.
Il cherche des explications rassurantes, comme toujours !

Mais moi, je sais!

Oui, je le sens et je le sais …

Il me faut maintenant un nom de super-héros  !
La lettre S figure sur cette médaille … Comment pourrais-je me nommer ?
Superchien ? Non !
Superdog, non plus ! Je suis ni anglais, ni américain.

Heu… et pourquoi pas SuperTchiot !

Oui, SuperTchiot ! Trop cooool !

La suite de l’ aventure cliquez ICI

Avatar Tchiot

Tchiot.

Crédit Photo : Superman

La rédaction de Tchiot – Part I

Fifi alias Tchiot

Petit rappel pour ceux qui prennent l’ aventure en cours de route : tous les personnages appartiennent à la gent canine.

Précédemment, dans la saynète Acte III « La muse », jouée par la troupe du petit théâtre de Glomérule (composée que de chiens) …
… Tchiot, devait rédiger un texte pour l’ école.
Mais il était en manque d’ inspiration. Jusqu’ à ce que la muse y remédie.
Merci à Iotop de m’ avoir incité à écrire cette suite  …

 

La rédaction de Tchiot : Part I

TCHIOT                                        Le 10 Mai 2019.
Classe de CM2                             Rédaction.

 

 

On m’ appelle Tchiot. Le petit en Ch’ti. Même si j’ ai fêté mes 2 ans , il y a une semaine. (Cela fait environ dix années en temps d’ Homme).

Ce que je vais vous raconter est mon histoire.
Je tiens un carnet que je remplis tous les jours.
Et quand je le relis, j’ ai moi-même du mal à croire à ce qui m’ est arrivé.
Mais c’est la stricte vérité. Je vous le jure.

Depuis que ma maman est morte, je vis chez mon oncle Glomérule.
Vous savez, celui qui fait du théâtre et qui m’ y emmène à chaque fois.
J’ ai même joué dans sa dernière pièce « la muse» .

Tonton m’ a dit que j’ ai beaucoup de talent.
Il est très fier de moi et de ce que je suis devenu .
Il me l’ a répété encore hier soir, en me souhaitant « bonne nuit ».

Tout ça pour dire que l’ autre jour, tonton me ramenait de l’ école de dressage, et que c’est là que j’ai vu cette chose.
Nous marchions le long de la route et au bord du talus, je l’ ai aperçu.
Elle étincelait comme un soleil.
Je l’ ai ramassé et transporté dans ma gueule, jusqu’ à la maison.
Glomérule n’ a rien vu. Sans ses lunettes, il «beagle» complet !
Et pourtant, c’ est un boxer pur race …

Bref, depuis, à chaque fois que je sors, je la porte au cou.
Et plus personne ne m’ embête ! C’est dingue !
Maintenant quand je regarde les autres chiens droit dans les yeux, ils tombent le regard ! Et partent en courant la queue basse !!!

C’est fini, je ne me fais plus attaquer, ni mordre…

Avec cet objet en ma possession, j’ arrive aussi à contrôler les humains !
Je m’assieds devant eux, haletant, la langue pendante sur le côté, et les regarde fixement .
Je pense très fort au mot « Schmackos» ( mot magique, que cette chose mystérieuse m’a soufflé ).
Vous ne me croirez jamais, mais croix de bois, croix de fer … tous me caressent et me donnent une friandise !
Je suis devenu invincible et télépathe ou télépatte, ou télépapatte ?
Je ne sais plus comment ça se dit et s’ écrit !

En rentrant tout à l’ heure de l’ école, je n’ ai pas eu le temps d’ enlever cet artefact.
Et tonton qui a retrouvé ses lunettes l’ a vu ! Aie, aie, aie !!!

La suite cliquez ICI

Avatar Tchiot
Tchiot.

Ce texte a été validé par « D’iCi Comiques ».

Crédit Photo : SuperTchiot